Seinfeld vend trois de ses Porsche - Actualités

Archive

Seinfeld vend trois de ses Porsche

Seinfeld vend trois de ses Porsche

Luc-Olivier Chamberland

21 janvier 2016

La misère des personnes très riche est souvent déchirante et un tant soit peu étonnante. On apprend aujourd’hui que la vedette américaine Jerry Seinfeld, un grand collectionneur d’automobile va se départir de pas une, mais bien trois de ses exclusives Porsche.

Alors qu’il est reconnu pour sa passion pour les bolides de performance, il désire rendre au public ses trois véhicules pour qu’ils aient une nouvelle vie avec d’autres propriétaires. Il pense avoir suffisamment joui de ses Porsche pour passer le flambeau à d’autres.

Ce que l’on doit toutefois savoir c’est que ces Porsche ne sont pas n’importe quelles Porsche. On découvre dans le lot une rarissime Porsche 550 Spyder de 1955, l’un des modèles originaux de l’aventure de la marque. Avec seulement 10 300 miles au compteur, on estime une valeur de plus de 6 millions. À cela, on doit ajouter la plus-value du fait de son célèbre propriétaire. Le comble, Seinfeld affirme que la 550 est entièrement originale.

Plus récent, on voit aussi une Porsche 911 Carrera 3.0 IROC RSR 1974. Seinfeld confirme que le bolide a déjà été en la possession d’un autre homme influent, Roger Pensky. Son pédigrée en compétition n’est pas sans intérêt. En effet, cette Porsche a eu derrière son volant des légendes comme Peter Revson, George Follmer et Gordon Johncock dans les épreuves de l’International Race of Champions. Dans le cas de cette RSR, on parle presque d’aubaine avec une estimation entre 1,2 et 1,5 million.

Finalement, et non la moindre, il offre une Porsche Carrera Speedster de 1958. Extrêmement rare avec une production de seulement 151 unités, la voiture est aussi une championne d’élégance. En effet, elle est partie du Quail Motorsports Gathering en Californie avec les grands honneurs. Dans son cas, on pense que l’on pourrait aller jouer dans les sept chiffres à plus de 2 millions.

Les trois Porsche seront mises en vente par Gooding & Company dès le 11 mars prochain. Si un acheteur se présente avec l’intension de se procurer ces trois pièces de collection, il devra vraisemblablement signer un chèque de plus de 10 millions de dollars américains.

À lire également :
Les 10 voitures les plus chères à l’encan en 2015
Détroit : les versions de la 911 Turbo se dévergondent

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer