Scandale, Volkswagen a menti à l’EPA sur les émissions de ses TDI - Actualités

Archive

Scandale, Volkswagen a menti à l’EPA sur les émissions de ses TDI

Scandale, Volkswagen a menti à l’EPA sur les émissions de ses TDI

Luc-Olivier Chamberland

19 septembre 2015

La nouvelle est tombée comme un coup de massue sur Volkswagen. On découvre que l’Allemande s’est mis les pieds dans les plats, pas seulement jusqu’aux épaules, mais complètement par dessus la tête.

On apprend avec une certaine stupéfaction que le constructeur aurait volontairement inséré une carte de détection des émissions de gaz qui aurait faussé les résultats quant aux gaz qui sont diffusés par ses moteurs diesel. De cette manière, Volkswagen en trichant obtenait les côtes d’émissions requises pour pouvoir commercialiser ses TDI au sein des gammes Volkswagen et Audi.

Le problème est que l’EPA (Environmental Protection Agency) a découvert le pot-aux-roses et ordonne maintenant le rappel de quelque 482 000 véhicules diesel du Groupe Volkswagen vendus en 2009 et 2015.

Geste complètement illégal, l’EPA estime que les émissions réelles pourraient excéder de 40% les chiffres annoncées par le géant allemand. Considérant ce fait, les moteurs n’auraient pas obtenu leur homologation de l’agence conséquemment au traité Clean Air Act du gouvernement américain.

L’EPA se montre, et à juste titre, extrêmement sévère à l’égard du fabricant en affirmant même qu’il s’agit « d’une menace à la santé publique » selon les propos de Cynthia Giles, une responsable de l’EPA.

Le rappel touche les véhicules suivant : Volkswagen Jetta, Beetle et Golf de 2009 à 2015, les Passat 2014/2015 ainsi que les Audi A3 de 2009 à 2015. Au compte, ce sont 482 000 unités qui devront être transformés, mais la nature des modifications nécessaires n’est pas encore précisée.

Là où l’histoire devient d’autant plus critique pour Volkswagen, c’est au niveau des amendes possibles. L’EPA avance une pénalité pouvant aller jusqu’à 37 500 $US par voiture fautive. En faisant un calcul simple, Volkswagen pourrait se faire taxer pour plus de 18 milliards de dollars américains. On apprend aussi que le Ministère de la Justice américaine s’est saisi du dossier et pourrait entamer des poursuites judiciaires contre Volkswagen.

À tire de comparaison, il y a quelques années Hyundai/Kia a été contraint de débourser quelques 300 millions $US au Trésor en raison d’une erreur de côte de consommation sur plus de 1.2 million de ses produits vendus aux États-Unis.

Il s’agit évidemment d’une histoire qui devra être suivie de très près, car les conséquences pour Volkswagen pourraient très bien être carrément catastrophiques.

À lire également :
Une amende de 900 millions pour GM
Essai de la Volkswagen Jetta TDI 2015

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer