Qoros 3 City 2016: offensive chinoise à Genève - Actualités

Archive

Qoros 3 City 2016: offensive chinoise à Genève

Qoros 3 City 2016: offensive chinoise à Genève

Daniel Rufiange

3 mars 2015

On le sait, les petits VUS ont la cote par les temps qui courent. En Europe, là où les véhicules plus menus ont toujours été plus populaires qu’ici, il va sans dire que les VUS sont pour la plupart de format compact.

Voilà qui devrait aider le manufacturier sino-israélien. L’an dernier, Qoros a écoulé quelque 7000 véhicules lors de sa première année complète d’opération, un chiffre bien en deçà des 150 000 projeté. N’empêche, l’entreprise voit l’avenir avec optimisme alors qu’elle introduit en Europe une version haute sur pattes de sa Qoros 3, la Qoros 3 City, un petit VUs qui est sur les routes chinoises depuis décembre dernier.

Ainsi, Qoros mise sur le lucratif marché européen pour effectuer une percée importante. Pour se faire, sa recrue propose un style conservateur, certain de ne pas choquer. L’arrière se veut plus distinctif que l’avant, toutefois, et n’est pas laid. L’œil averti reconnaîtra dans l’ensemble des traits empruntés ici et là à travers l’industrie, mais au moins, on ne parle pas cette fois-ci d’un triste clone chinois.

Même que le Qoros City 3 a réussi avec brio les tests de sécurité requis pour une commercialisation sur le marché européen. L’entreprise semble sérieuse, donc. Au fait, la lettre Q du nom Qoros est là pour représenter la qualité.

Pour l’instant, ce petit multisegment n’est offert qu’en configuration à traction, un moindre mal considérant le marché visé. On retrouve un petit 4-cylindre turbo à essence de 1,6 litre sous son capot et des boîtes, manuelle ou automatique à double embrayage, peuvent s’harmoniser à celui-ci.

À bord, l’équipement se définit principalement selon l’un des quatre modèles choisis, soit Active, Style, Style Plus et Excite. Étonnamment, les déclinaisons plus garnies ne manquent de rien, ce que soit la climatisation bizone, les rétroviseurs chauffants, le régulateur de vitesse, la caméra de recul ou le système de navigation.

Il sera intéressant de suivre la progression de ce Qoros, car advenant un succès probant, l’entreprise pensera certainement à étendre ses pénates. Qui sait si d’ici quelques années, un Qoros quelconque ne débarquera pas chez nous.

Pour l’instant, le Qoros 3 City devrait s’introduire sur les routes européennes avant la fin de la présente année.
 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer