Plus de 2 millions de Honda Accord rappelées pour un risque d’incendie - Actualités

Archive

Plus de 2 millions de Honda Accord rappelées pour un risque d’incendie

Plus de 2 millions de Honda Accord rappelées pour un risque d’incendie

Samuel Lessard

17 juillet 2017

Le constructeur japonais Honda lance une campagne de rappel touchant les années 2013 à 2016 de la Honda Accord. Ironiquement, ce rappel survient à peu près au même moment où Honda dévoile la dixième génération de sa populaire berline intermédiaire.

Le problème serait lié à l'étanchéité insuffisante d’un capteur relié au système de gestion de la batterie, permettant au sel et à l’eau d’y pénétrer. Au long cours, la corrosion engendrée par l'accumulation d'humidité peut provoquer un court-circuit, ce qui créerait une quantité anormale de chaleur pouvant conduire à un incendie.

Les premiers incidents ont été répertoriés au Canada, en Chine et aux États-Unis. Dès les premiers problèmes ciblés, Honda s’est empressé de produire une pièce mieux scellée afin de corriger le problème. À ce jour, près de 4 000 réclamations de garantie au sujet d’une production de chaleur anormalement élevée ont été faites aux États-Unis et au moins 4 incendies ont été déclarés en Amérique du Nord.

Des 2,1 millions de véhicules rappelés, 52 000 se trouvent au Canada et près de 1,15 million au États-Unis.

En raison du nombre élevé de véhicules touchés, le rappel sera fait en deux temps. Premièrement, les concessionnaires installeront un morceau de ruban adhésif pour éviter que l’humidité ne continue de pénétrer dans le capteur. Éventuellement, les véhicules touchés seront rapatriés à nouveau chez le concessionnaire pour remplacer la pièce fautive.

Les propriétaires devraient recevoir une lettre de rappel au mois d’août.
 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer