Ouragan Matthew : attention aux aubaines - Actualités

Archive

Ouragan Matthew : attention aux aubaines

Ouragan Matthew : attention aux aubaines

Daniel Rufiange

10 octobre 2016

L’ouragan Matthew vient de dévaster plusieurs régions d’états américains comme la Floride et la Georgie, mais aussi l’île qui abrite Haïti.

Les dégâts matériels sont massifs, impressionnants.

Le drame humain, lui, est désolant.

Alors que nos pensées vont à toutes les victimes, il faut malheureusement y aller d’une mise en garde; les voitures inondées lors de ce sursaut de Dame Nature vont tranquillement apparaître sur le marché de l’occasion, illégalement.

Les prix seront alléchants. La prudence sera de mise.

Un phénomène récurrent
Le phénomène ne sera pas nouveau. On se rappellera qu’après l’ouragan Katrina de 2005, plusieurs véhicules endommagés s’étaient retrouvés sur le marché de l’occasion. Le problème, c’est que trop souvent, l’information les concernant ne se rend pas au futur propriétaire. Lorsqu’un véhicule est déclaré perte totale, il doit recevoir une cote à cet effet. Les Américains utilisent le terme salvage title.

Généralement, ces véhicules sont revendus à des cours de recyclage. Leur revente est légale tant et aussi longtemps que leur titre respectif mentionne qu’ils ont été déclarés perte totale. Un véhicule ne peut pas recevoir un nouveau titre s’il n’a pas été réparé et dûment inspecté.


Les fraudeurs étant peu scrupuleux, des centaines, voire des milliers de véhicules endommagés vont recevoir un titre légal comme par magie et seront offerts sur le marché. Aux prix qu’ils sont acquis par les fraudeurs, leur marge de profit lors de leur revente est astronomique. Et, puisque ces mêmes fraudeurs sont brillants, les véhicules prennent la direction de marchés très éloignés des endroits touchés par les inondations. Des marchés comme le nord des États-Unis... et le Canada. Les gens sont moins méfiants.

Dommages invisibles et permanents

Lorsqu’un véhicule est inondé, l’eau endommage les conduits électriques, se mêle aux lubrifiants et entre en contact avec les composantes mécaniques. Lorsque le tout sèche, la voiture peut toujours être fonctionnelle, mais des problèmes peuvent apparaître après un certain temps.

Voici quelques trucs pouvant vous aider à reconnaître ce type de véhicule.

Inspectez minutieusement les tapis afin de voir s’ils montrent des signes d’usure inhabituelle, comportent des traces de boues, etc. Aussi, si les tapis sont neufs et que la voiture a quelques années, méfiez-vous.

Vérifiez les boulons qui tiennent les sièges en place. Ont-ils été enlevés ou montrent-ils des signes d’usure? Si le tapis a été changé, les sièges ont dû être retirés.

Jetez un coup d’œil aux phares et aux feux. Ces derniers sont coûteux à remplacer et les fraudeurs se contentent souvent de simplement les nettoyer. Vérifiez si une ligne de démarcation est visible là ou de l’eau aurait pu s’y glisser.

Voyez si en des endroits difficiles à atteindre ou à nettoyer n’apparaîtrait pas des traces de boues ou de saletés.

Sous le tableau de bord, certaines pièces ne sont pas peinturées. Si elles ont été inondées, elles montreront des traces de rouille.

Enfin, vérifiez si les bouchons de vidange qui apparaissent sous le véhicule et au bas des portières ont été retirés ou remplacés. Si le véhicule a été drainé, méfiez-vous.

Conclusion
L’idée n’est pas de savoir si des véhicules endommagés vont apparaître sur le marché de l’occasion, mais bien quand? Si vous aviez planifié faire l’achat d’une voiture ou d’un camion provenant des États-Unis au cours des prochains mois, soyez aux aguets.

Assurez-vous de faire inspecter l’objet de votre convoitise par un professionnel. En cas de doute, tournez les talons.

À lire également :

Mitsubishi et le Club des petits déjeuners : une soirée sur l'eau

Rinspeed Oasis : autonome et électrique

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer