New York : Mercedes-Benz, GLC Coupé et festival AMG - Actualités

Archive

New York : Mercedes-Benz, GLC Coupé et festival AMG

New York : Mercedes-Benz, GLC Coupé et festival AMG

Luc-Olivier Chamberland

23 mars 2016

Le Salon de New York revêt une importance capitale pour Mercedes-Benz en 2016 avec le dévoilement de cinq nouveautés. Les nombreuses présentations incluent un rafraichissement pour la CLA, des versions C43 AMG sur les Classes GLC et E, la bombe C63 AMG Cabriolet et l’on découvre un autre utilitaire sport, le GLC Coupé 2017.

Lancée en 2014, la CLA est toute jeune. Ce fait n’empêche pas Mercedes-Benz de lui donner des transformations qui se manifestent à l’avant avec un bouclier redessiné et des blocs optiques avec une bande de DEL. Le reste de la voiture est reconduit sans changements significatifs.

Mercedes-Benz fait un pont entre les gammes régulières et les véloces AMG 63. L’Allemande introduit les GLC43 AMG et E43 AMG. Les deux véhicules récupèrent le V6 biturbo de 3,0 litres initialement présenté dans la C43 AMG. Les chiffres du GLC43 demeurent les mêmes que la C à 367 chevaux et un couple de 384 lb-pi. Il s’agit d’une première incursion de Mercedes-Benz dans l’univers des utilitaires sport compacts de performance.

Pour la E43 AMG, les ingénieurs lui offrent des lettres de noblesse supplémentaires en majorant la puissance à 396 ch. C’est suffisant pour qu’elle boucle le 0-100km/h en seulement 4,5 secondes.

Suivant le dévoilement de la version cabriolet de la Classe C à Genève, Mercedes-Benz aborde le printemps en Amérique du Nord avec vitesse. C’est sur l’ile de Manhattan que la gamme C63 AMG cabriolet 2017 se découvre. Comme pour les autres C63, les ingénieurs adoptent le V8 biturbo de 4,0 litres. La C63 de «base» produit 469 ch. alors que la C63 S culmine à 503 ch.

Mercedes-Benz utilise l’approche du X4 de BMW en proposant une forme « coupé » au GLC. Les designers intègrent une ligne de toit qui s’effondre vers l’arrière. Le GLC Coupé imite son grand frère le GLE Coupé pour la configuration de ses feux à l’horizontale. Des jantes de 19 pouces sont livrables en équipement de série.

Dérivé du GLC, le GLC Coupé reprend exactement les mêmes possibilités mécaniques. À l’entrée de la gamme, le GLC300 vient avec le quatre cylindres de 2,0 litres de 241 chevaux. Profitant aussi du dévoilement du GLC43 AMG, le coupé reçoit cette version de 369 ch.

À lire également :
Essai de la Mercedes-Benz SL 2017
Essai du Mercedes-Benz GLC300 2016

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer