nanoFlowcell dévoilera à Genève sa Quantino - Actualités

Archive

nanoFlowcell dévoilera à Genève sa Quantino

nanoFlowcell dévoilera à Genève sa Quantino

Gilles Olivier

17 février 2015

nanoFlowcell d’origine allemande est d’abord et avant tout un spécialiste dans la recherche de technologies électriques, entre autres à moteur-roue. La marque va dévoiler à Genève son concept Quantino, prenant la forme d’un joli coupé sport de gabarit compact à configuration 2+2, aux lignes à la fois trapues et arrondies. Elle se caractérise par sa carrosserie de teinte bleue métallisée, ses passages de roue largement gonflées et ses imposantes roues de 22 pouces. Nunzo La Vecchia, le grand patron a même inscrit son nom sur les jupes latérales de son coupé.

À l’instar des modèles Quant e-Sportlimousine et Quant F développés par la société allemande, la Quantino est propulsée par quatre moteurs électriques placés dans chacune des roues. Chacun génère une force de 25kW, tandis qu’ensemble ils vont générer une puissance cumulée de 136 chevaux. La transmission automatique est à seulement deux rapports. La compagnie parle d’un coupé sport capable d’offrir une vitesse de pointe de 200 km/h, et surtout d’une autonomie de 1 000 kilomètres.

L’approche technologique nanoFlowcell
Cette société spécialisée dans les technologies électriques, utilise comme base deux fluides ioniques, un positif et un négatif, entreposé dans deux réservoirs identiques de 175 litres chacun, qui servent à alimenter la batterie et les moteurs électriques. Au Québec, qui dit moteur-roue ne peut passer sous silence la période où Hydro-Québec avait installé sur une berline Chrysler Intrepid 1994, quatre moteurs électriques placés dans chaque roue. 365 jours plus tard, le projet avait été abandonné.

La nanoFlowcell Quant e-Sportlimousine
Elle porte bien son nom cette grande limousine avec sa carrosserie en fibre de carbone, ses portes-papillon et sa motorisation entièrement électrique innovante. La voiture qui fut dévoilée l’an dernier à Genève, est propulsée par quatre moteurs électriques placés dans chacune des roues. Ensemble, ils développent une puissance de 680 kW, soit l’équivalent de 925 chevaux. Elle passe de 0 à 100 km/h en seulement 2,8 secondes, tandis que sa vitesse de pointe est de 349 km/h. nanoFlowcell parle d’une autonomie de 600 kilomètres.

La nanoFlowcell Quant F
À sa façon, il s’agit d’une déclinaison améliorée de la berline e-Sportlimousine. Toutefois, on va encore plus loin au niveau de la puissance, des performances et de l’autonomie. La Quant F délivre une puissance totale de 1 090 chevaux, ce qui lui permet d’atteindre une vitesse maximale de 300 km/h. La nanoFlowcell Quant F fera ses débuts devant le grand public au Salon international de l’automobile de Genève.
 

 

 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer