Mondial de l'Auto de Paris 2016 : le nouveau Audi Q5 fait son entrée - Actualités

Archive

Mondial de l'Auto de Paris 2016 : le nouveau Audi Q5 fait son entrée

Mondial de l'Auto de Paris 2016 : le nouveau Audi Q5 fait son entrée

Vincent Aubé

29 septembre 2016

Avec le succès qu’a connu la première génération du modèle, il est normal que la bouille du nouveau venu soit si familière.
Le constructeur Audi avait une présentation assez importante à ce premier rassemblement d’envergure de la saison des salons : voici le nouveau Audi Q5 2017 (qui devrait toutefois arriver chez nous en tant que modèle 2018).

À première vue, la silhouette s’inspire du grand frère, le Q7, tout en conservant les éléments de design de la première génération du multisegment intermédiaire. Malgré les chiffres de ventes qui ne dérougissent pas au pays, le constructeur aux quatre anneaux se devait de moderniser son populaire VUS, lui qui avait effectué ses premiers tours de roue en 2008 en tant que modèle 2009. Avec une variété impressionnante de versions au fil des années, Audi a su garder son public en haleine.

Pour cette deuxième mouture, le constructeur poursuit son opération diète, le Q5 ayant perdu passablement de poids au moment de la refonte en plus de gagner quelques centimètres au chapitre des dimensions extérieures et intérieures.

À l’avant, la grille de calandre typique du constructeur est ceinturée d’une bande argentée à l’instar du récent Q7, les blocs optiques découpés au couteau faisant encore partie de la recette gagnante. De profil, le Q5 redessiné conserve cette fenestration qui remonte légèrement vers l’arrière, tandis qu’à l’arrière, les feux de position, de nouvelle facture évidemment, viennent se déposer aux extrémités de ce hayon. À l’intérieur, il n’y a aucune surprise, le constructeur ayant intégré sa plus récente planche de bord épurée, tandis que la qualité d’assemblage semble avoir grimpé d’un cran.

Pour l’instant, cette présentation européenne fait état de plusieurs motorisations carburant au diesel, mais il ne faudrait pas trop compter sur leur retour en Amérique du Nord après le scandale impliquant les modèles du groupe Volkswagen. Il est déjà assuré que le moteur 4-cylindres turbo de 2,0-litres de cylindrée sera de retour, lui qui développe 252 chevaux de puissance. Vous pouvez également compter sur la boîte automatique à huit rapports et sur le rouage intégral comme assurance supplémentaire pour affronter notre climat particulier.

Et la RS3 dans tout cela?
Audi avait également une autre surprise pour ce salon de Paris. En effet, la présentation d’une version à quatre portières de l’électrisante RS3 a confirmé ce que nous savions déjà : Audi veut faire la vie dure à la Mercedes-AMG CLA 45 ainsi qu’à la BMW M2.

Avec une carrosserie respectant la tradition des modèles RS, la RS3 demeure franchement discrète. Sauf qu’avec une mécanique 5-cylindres turbo de 400 chevaux, cette bombe à retardement n’aura aucun problème à laisser la concurrence dans un nuage de poussière. Celle-ci reprend le même moteur implanté dans l’Audi TT-RS. Les consommateurs auront donc le choix entre une variante pratique ou une qui l’est un peu moins. La boîte de transmission, quant à elle, est une unité à double embrayage à sept rapports et, comme la partie inférieure du bouclier l’indique, la RS3 est munie du système intégral Quattro.

Prévoyez l’arrivée de ces deux nouveaux modèles d’ici l’automne 2017. Il faudra donc attendre encore un peu avant de pouvoir mettre la main sur l’une ou l’autre de ces nouveautés.

À lire également :
Paris 2016 : Hyundai dévoile le prototype RN30
Essai de l'Audi A4 2017
 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer