Mondial de l'Auto de Paris 2016 : Hyundai dévoile le prototype RN30 - Actualités

Archive

Mondial de l'Auto de Paris 2016 : Hyundai dévoile le prototype RN30

Mondial de l'Auto de Paris 2016 : Hyundai dévoile le prototype RN30

Vincent Aubé

29 septembre 2016

À son passage au Mondial de l’Auto de Paris, Hyundai a décidé de montrer de quel bois il se chauffe. Pour les automobilistes d’ici, l’introduction de la nouvelle i30 2017 ne veut peut-être pas dire grand-chose, et pourtant, cette compacte à hayon se veut un avant-goût de la prochaine Elantra GT. Depuis que le constructeur offre une variante à hayon de sa populaire Elantra chez nous, la voiture a toujours repris l’essentiel du modèle distribué en Europe mieux connu sous l’appellation i30.

La cousine de l’Elantra devrait donc atterrir chez nous au courant de 2017 – prévoyez un lancement à l’un des autres salons à venir – avec sensiblement la même carrosserie et un habitacle qui ne devrait pas changer non plus. Si le modèle européen bénéficie de motorisations exclusives au continent, il faut plutôt s’attendre à voir les moteurs déjà utilisés sous le capot de la berline Elantra introduite plus tôt en 2016.

Toutefois, la grande surprise du kiosque de la division coréenne était plus riche en appendices aérodynamiques et en adrénaline. Le prototype RN30 se veut un premier coup d’œil à la riposte qu’entend donner Hyundai aux différents joueurs inscrits dans la catégorie des bombes compactes. On pense notamment aux représentantes de Ford, Subaru et Volkswagen

Si le véhicule concept de Hyundai montre ses ambitions avec sa carrosserie élargie, ses pneumatiques spéciales et son habitacle conçu pour la course automobile, le modèle de production à venir devrait normalement être plus discret à tous les égards. L’aile de performance N créée de toutes pièces par le constructeur semble être prête à passer à un autre niveau.

Mentionnons tout de même la mécanique 4-cylindres turbo de 2,0-litres de cylindrée développant la bagatelle de 380 chevaux-vapeur et un couple tout aussi impressionnant de 332 lb-pi, celui-ci étant accouplé à une boîte de transmission à double embrayage. Pour supporter toute cette cavalerie, le constructeur n’a d’autre choix que de faire appel à un rouage intégral, celui-ci étant secondé par un différentiel à glissement limité.

Évidemment, un tel monstre n’est pas destiné à une production en série, mais il se pourrait bien que la future Hyundai i30 N hérite de certaines technologies introduites sur ce prototype de rêve. Verra-t-on une Elantra GT N chez nous un jour? La question mérite d’être posée et nous espérons tous que la réponse soit oui.

À lire également :
Voici le nouveau Jeep Compass 2018
Essai de la Kia Cadenza 2017

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer