Mitsubishi XR-PHEV II Concept : svp, faites-en le prochain RVR ! - Actualités

Archive

Mitsubishi XR-PHEV II Concept : svp, faites-en le prochain RVR !

Mitsubishi XR-PHEV II Concept : svp, faites-en le prochain RVR !

Luc Gagné

4 mars 2015

À Genève, le constructeur nippon Mitsubishi avait deux nouveautés à présenter : une nouvelle version de sa camionnette compacte L200 (appelée Triton dans les marchés asiatiques) et un véhicule-concept d’allure originale appelé XR-PHEV II préfigurant un futur utilitaire compact animé par un groupe propulseur hybride rechargeable. Un modèle qui tarde à être lancé, comme le suggère le « II » de son vocable.

Car il s’agit de la seconde version du XR-PHEV. La première présentée au Salon de l’auto de Tokyo, en novembre 2013, annonçait « un élégant crossover particulièrement à l’aise en ville », selon le constructeur d’où l’acronyme XR signifiant « X (cross)over Runner ». Vous voyez le genre.

Ce XR-PHEV avait naturellement été présenté au Salon de Genève de 2014. Son groupe propulseur hybride rechargeable transmettait 163 ch aux roues avant. Ce groupe propulseur était constitué d'un tricylindre MIVEC de 1,1 L suralimenté et à injection directe jumelé à un moteur électrique compact et léger à haut rendement énergétique alimenté par une batterie d’une capacité de 14 kWh. Le constructeur annonçait fièrement une autonomie pouvant dépasser 85 km en mode électrique pur.

L’esthétique de la face avant du XR-PHEV reprenait un motif inauguré par un autre prototype, l’Outlander PHEV dévoilé à Paris, en septembre dernier, et qui préfigure la prochaine génération de cet utilitaire de taille moyenne. Le constructeur affirme que ces formes peuvent être interprétées comme celles d’un bouclier protégeant les piétons et le véhicule lui-même.

Le concept XR-PHEV II présenté cette année à Genève reprend essentiellement les traits athlétiques de son prédécesseur. Le constructeur s’est contenté de les épurer de manière efficace. Les dimensions, toutes légèrement accrues, sont également très proches du modèle antérieur, alors que l’habitacle a désormais cinq places plutôt quatre.

Côté technique, la motorisation est restée sensiblement la même. Il s’agit toujours d’un groupe hybride utilisant le même tricylindre MIVEC de 1,1 L, mais cette fois le moteur électrique doit se contenter d’une batterie ayant une capacité de 12 kWh. La puissance nette qu’on tire du groupe propulseur demeure 163 ch et il n’entraîne de nouveau que les roues avant.

Le constructeur ne précise pas l’autonomie que pourrait atteindre cette nouvelle version en mode électrique. Il affirme plutôt que les émissions de CO2 seraient sous la barre des 40 g/km. Et si ce nouveau prototype nous exposait aux formes d’un futur Mitsubishi RVR ?
 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer