Mitsubishi Outlander hybride rechargeable : encore des délais - Actualités

Archive

Mitsubishi Outlander hybride rechargeable : encore des délais

Mitsubishi Outlander hybride rechargeable : encore des délais

Daniel Rufiange

1 août 2016

Pour une nième fois, le groupe Mitsubishi a annoncé que l’arrivée de la version enfichable de son Outlander était retardée.

Une nouvelle qui n’est pas de nature à rassurer.

En mars 2013, alors que nous assistions au lancement de la version 2014 de l’Outlander, on nous avait annoncé en grande pompe l’arrivée d’une version hybride rechargeable. On parlait à ce moment d’un délai d’une année, ce qui nous menait quelque part à l’été 2014.

Ce n’est pourtant qu’en janvier 2015 que ce véhicule a pu être vu pour la première fois au Salon de Montréal. Au début de la présente année, il était présenté chez nos voisins du sud avec une promesse de commercialisation un peu plus tard en cours année.

Et bien malgré toutes ces présentations et promesses, il faudra attendre... encore. Chez Mitsubishi, on a expliqué avoir pris cette décision afin d’être capable d’atteindre un haut degré de compétitivité une fois que le produit sera sur le marché.

L’Outlander PHEV avait été présenté une première fois au Salon de Paris, en 2012. Il roule depuis 2013 au Japon.

Ce qu’on n’arrive pas à déterminer pour l’instant, c’est s’il existe un lien entre cet autre report et le scandale qui touche les cotes de consommation quelque peu truquées annoncées par le constructeur. Aussi, depuis que Nissan a racheté 34 % des parts de Mitsubishi, le portrait a assurément changé à l’interne. Des décisions sont peut-être sur la table.

Ainsi, en date d’aujourd’hui, l’Outlander PHEV est annoncé pour l’été 2017, si bien sûr d’autres délais ne surviennent pas d’ici là. Rappelons que cette version enfichable sera équipée d’un bloc 4-cylindres de 2 litres et de deux moteurs électriques, chacun associé à l’un des essieux. Les piles, quant à elle, seront regroupées sous le plancher; leur puissance est de 12 kWh. La version rechargeable du Oulander promet une autonomie d’une cinquantaine de kilomètres en mode électrique.

La situation sera à suivre de près. Il faut toujours se rappeler que Mitsubishi est un très petit joueur dans l’industrie et que les rumeurs sur sa frêle santé financière sont communes.

Enfin, l’autre point à considérer est le prix de l’essence. Depuis que ce dernier est à la baisse, les ventes de VUS sont en hausse et celles des véhicules hybrides sont à la baisse. Aux yeux de plusieurs, l’achat d’un produit hybride devient moins intéressant. On joue peut-être la carte de la patience chez Mitsubishi.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer