MINI présente sa nouvelle Countryman 2017 - Actualités

Archive

MINI présente sa nouvelle Countryman 2017

MINI présente sa nouvelle Countryman 2017

Vincent Aubé

26 octobre 2016

La nouvelle MINI Countryman 2017 est désormais connue, le constructeur d’origine britannique ayant dévoilé les premiers détails à son sujet, un peu plus de deux semaines avant son dévoilement officiel prévu pour le Salon de Los Angeles à la mi-novembre.

Pour la deuxième génération du modèle, la MINI Countryman est un peu moins « MINI », elle qui gagne quelques pouces au niveau des dimensions extérieures. De plus, une livrée plus économe à la pompe se joint à la gamme du multisegment de la marque, devenant du même coup le premier véhicule hybride rechargeable du constructeur.

Malgré son appellation de multisegment, la MINI Countryman n’a certainement pas réussi à séduire un public à la recherche d’un véhicule logeable au possible jusqu’ici. La nouvelle version ne gagnera pas de prix à cet égard non plus, mais avec près de 30 % d’espace supplémentaire dans le coffre, il est permis d’être optimiste.

Comme c’est le souvent le cas lors d’un lancement, la nouvelle version sera tout d’abord distribuée en version Cooper et Cooper S au printemps 2017, tandis que l’édition enfichable arrivera au début de l’été probablement en tant que modèle 2018.

Sous le capot, la cavalerie déjà en place ailleurs chez MINI reprend du service, le moteur 3-cylindres 1,5-litre turbocompressé de 134 chevaux et 162 lb-pi de couple étant boulonné dans la version Cooper, tandis que le 4-cylindres 2,0-litres turbocompressé bon pour 189 chevaux et 207 lb-pi de couple s’immisce sous le capot de la Cooper S afin d’en donner plus sous le pied droit. Les consommateurs auront également un choix à faire en ce qui a trait à la boîte de transmission, l’unité manuelle à six vitesses étant livrée d’office, l’option automatique comptant quant à elle six ou huit rapports selon la livrée retenue.

De son côté, la Cooper S E ALL4 viendra avec le rouage intégral (contrairement aux versions non enfichables pouvant être commandées avec la traction avant), le moteur à essence à l’avant ayant hérité du mandat de propulser les roues de l’essieu avant, tandis que le moteur électrique étant responsable des roues arrière. La puissance totale de ce modèle atteint 221 chevaux et un couple de 284 lb-pi, tandis que l’unique boîte de transmission est automatique.

Le bloc de batteries devrait, si on se fit aux dires du constructeur, livrer assez d’énergie pour autoriser une autonomie en mode strictement électrique de 38 km, la vitesse maximale étant quant à elle limitée à 123 km/h sans l’intervention du moteur à essence.

Nous en saurons assurément plus lors de sa présentation officielle à Los Angeles à la mi-novembre.

À lire également :
Mercedes-Benz aura son pickup
Essai de la MINI JCW 2016
 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer