Mercedes-Benz : du raisonnable au déraisonnable à Detroit - Actualités

Archive

Mercedes-Benz : du raisonnable au déraisonnable à Detroit

Mercedes-Benz : du raisonnable au déraisonnable à Detroit

Daniel Rufiange

12 janvier 2015

Il y avait foule sur le parquet Mercedes-Benz à Detroit alors que le constructeur allemand y présentait trois nouveaux produits. Deux d’entre eux rejoignent la gamme de la Classe C alors que l’autre s’inscrit sous l’écusson GLE.

Dans le cas des deux modèles de la Classe C, ils sont situés à des pôles. Le premier est une version enfichable alors que le deuxième est une déclinaison encore plus musclée et porte un écusson connu : AMG.

La C350 Plug-in Hybrid est la dernière à profiter de la technologie introduite sur la Classe S, et le constructeur a promis que d’ici 2017, un total de 10 véhicules en profiteront. Pour cette C350, on parle d’une puissance combinée de 275 chevaux et 443 livres-pieds de couple. Cette cavalerie est soutirée de la combinaison d’un moteur 4-cylindres de 2 litres et 208 chevaux ainsi que d’une unité électrique de 80 chevaux.

Le moteur électrique est quant à lui alimenté par une batterie de 6.2 kWh faisant une centaine de kilos. Cette dernière est située sous l’axe de roue arrière. Une boîte automatique à sept rapports est responsable de la transmission de la puissance aux roues. Le rendement promet d’être intéressant alors que le 0-100 km/h devrait s’effacer en 5.9 secondes. En mode électrique seulement, il sera possible de rouler une trentaine de kilomètres avant que le moteur à essence ne soit sollicité.

Une nouveauté est à signaler concernant la technologie signée Mercedes-Benz. En mode électrique, si la pédale d’accélération est poussée outre une limite prédéterminée, le moteur à essence entre en fonction. Le but est bien sûr de maximiser la conduite en mode électrique et une accélération franche qui consomme trop d’énergie ne permet pas de le faire.

AMG

À l’autre bout du spectre, la C450 AMG 4Matic s’inscrit à l’index. Tout comme le GLE AMG, il ne s’agit pas d’une pure version AMG, mais plutôt d’une tenante de la philosophie AMG, c’est-à-dire qu’elle contient suffisamment de composantes sportives pour avoir droit au logo AMG.

Ainsi, la C450 AMG profite du V6 de 3 litres à double turbo de la C400 4Matic. La différence, c’est qu’à bord de cette version, ce moteur produit 362 chevaux et 384 livres-pieds de couple, soit 33 chevaux et 30 livres-pieds de couple de plus que pour la C400.

Pour le 0-100 km/h, on parle d’un temps de 4.9 secondes.

Du reste, la boîte automatique à sept rapports de Mercedes-Benz est toujours présente, de même que différents modes de conduite ainsi que la motricité aux quatre roues. Au niveau esthétique, vous le devinez, cette version proposera un style plus agressif.

GLE63 S

Enfin, question d’offrir un rival de taille au BMW X6, la firme de Stuttgart a donné suite à la présentation de son GLE le mois dernier avec l’introduction du GLE63 S, une bête prête à arracher du bitume.

Munie d’un V8 de 5,5 litres biturbo, sa puissance se chiffre à 577 chevaux et 561 livres-pieds de couple. À la marque référence du 0-100 km/h, cet utilitaire inscrira un temps de 4,2 secondes.

Et, lorsque viendra le temps de se rendre au chalet, il suffira au conducteur de faire passer la suspension magnétique en mode confort pour transformer cet animal sauvage en petite bête docile et domestiquée.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer