Mercedes-Benz célèbre les 60 ans de son modèle 190 SL - Actualités

Archive

Mercedes-Benz célèbre les 60 ans de son modèle 190 SL

Mercedes-Benz célèbre les 60 ans de son modèle 190 SL

Gilles Olivier

9 mars 2015

Un prototype de la Mercedes-Benz 190 SL (W121) a été dévoilé en grande première mondiale au Salon de l’auto de New York en 1954 aux côtés d’une 300 SL Gullwing. Un an plus tard, c’est le modèle de série qui est présenté à Genève. Les designers Karl Wilfert et Walter Häcker se sont inspirés du style de la Mercedes-Benz 300 SL Gullwing pour dessiner la silhouette du 190 SL basé sur le châssis de la berline 180 (W120). À l’époque, le cabriolet est vite devenu la référence dans une catégorie de voitures qui allait connaître un immense succès en Europe et aux États-Unis. Elle est à l’origine d’une généreuse lignée de modèles SL chez Mercedes-Benz.    

À la fois confortable, performante et surtout plaisante à conduire, on retrouve sous son capot un moteur quatre cylindres de 1,9 litre accouplé à une boite manuelle à quatre vitesses qui génère une puissance de 105 chevaux. Sa géométrie regroupe une suspension indépendante à l’avant et à demi-axes oscillants à l’arrière avec ressorts hélicoïdaux et des freins à tambour à commande hydraulique aux quatre roues. Les ingénieurs ont également conçu quelques modèles plus légers avec un pare-brise réduit et des éléments mécaniques repensés pour les inscrire dans différentes courses. Une Mercedes-Benz 190 SL a même remporté le Grand Prix de Macao en 1956 alors que Douglas Steane était à son volant.

Le cabriolet faisait place à une capote en toile et on pouvait tout de même se procurer un toit rigide escamotable. Bien qu’initialement réservée à seulement deux passagers, il était possible de commander un strapontin latéral afin d’accueillir un passager supplémentaire. À l’intérieur, on retrouvait des sièges en cuir et une planche de bord vraiment complète pour une voiture de l’époque.

On a souvent vu cette belle voiture dans des publicités ainsi que dans plusieurs films tant elle était populaire auprès des photographes de mode et des producteurs de films hollywoodiens.

On a écoulé 25 881 unités du joli cabriolet entre les années 1955 et 1963, dont 40% d’entre elles se sont retrouvées aux États-Unis. Aujourd’hui, la voiture fait toujours rêver et demeure un modèle assez dispendieux pour quiconque désirerait s’en porter acquéreur à l’encan. Selon la firme de référence HAGI, la cote des modèles 190 SL cabriolets, 300 SL Coupe et 300 SL Roadster augmente de 10% par année depuis 1980. Chez Mercedes-Benz on estime la valeur d’une 190 SL à 200 000 euros (274 000 $ CDN) et à plus de 500 000 euros (685 000 $ CDN) pour une 300 SL.



    



 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer