Mercedes-AMG, le futur passe par l’hybride - Actualités

Archive

Mercedes-AMG, le futur passe par l’hybride

Mercedes-AMG, le futur passe par l’hybride

Luc-Olivier Chamberland

4 mars 2016

Mercedes-AMG confirme que l’hybridation est la voie de l’avenir pour ses voitures de performance. La division sportive de Mercedes-Benz annonce que ses ingénieurs ont commencé les travaux quant à l’intégration de cette technologie sur la prochaine génération de ses véhicules.

C’est Tobias Moers, le patron d’AMG, qui atteste dans un entretien avec la publication australienne Motoring qu’un groupe restreint de concepteurs a la mission d’inclure l’électrification aux motorisations. Ils sont habitués au défi puisqu’ils viennent directement de l’écurie de F1 de Mercedes-Benz. L’objectif est de maintenir les couts de production le plus bas possible. Il n’est pas exclu que l’on fasse appel à moins de plates-formes et de blocs-moteurs.

Le V8 de 4,0 litres, introduit en 2015 sur la GT, est un bon candidat pour l’électrification. Il est de nouvelle génération et d’une taille plus compacte. Il libère donc plus de place sous le capot que les anciens 5,5 litres et 6,2 litres. La présence de piles favorise l’augmentation du poids. Il s’agit là d’un autre problème à envisager malgré la hausse de la puissance prévue.

Moers refuse de spécifier à quel moment les hybrides arriveront chez AMG. Une chose est certaine, Mercedes-Benz n’est pas le seul constructeur allemand qui adopte cette stratégie. BMW a aussi annoncé que sa division M irait dans cette direction.

Avec les contraintes de consommation de plus en plus rigides pour les fabricants automobiles, un virage vert s’impose. Que ce soit pour un modèle d’entrée de gamme ou une voiture de performance, tous les véhicules devront y contribuer, personne n’y échappera.

À lire également :
Essai du Mercedes-Benz GLC300 4MATIC 2016
Genève : Mercedes-Benz ajoute l’option C43 AMG à sa gamme

 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer