Mazda s'amène à Montréal avec sa toute nouvelle Mazda2 - Actualités

Archive

Mazda s'amène à Montréal avec sa toute nouvelle Mazda2

Mazda s'amène à Montréal avec sa toute nouvelle Mazda2

Gilles Olivier

14 janvier 2015

La petite Mazda2 est apparue pour la toute première fois sur les marchés asiatiques et européens en 2007, tandis que les Nord-Américains ont dû attendre en 2010, pour la voir circuler sur nos routes.

En 2008, la p’tite nippone s’est vue décerner le titre de Voiture mondiale de l’année.

Très bientôt, la 2e mouture de la Japonaise va se retrouver dans les salles de montre des concessions de la marque d’Hiroshima. Mais avant, vous pourrez l’admirer en grande première nord-américaine, au Salon International de l’Automobile de Montréal.

Pour les marchés nord-américains, la nouvelle Mazda2 est assemblée au Mexique dans une usine ultra moderne située à Guanajuato.

Un changement radical
Une voiture dont la longévité dépasse les sept années, mérite inévitablement de connaître une refonte en profondeur, et c’est ce qui arrive à la sous-compacte pour l’année-modèle 2016.

Esthétiquement, la voiture accueille à son tour la signature stylistique si chère à Mazda et portant l’indicatif KODO, signifiant l’âme en mouvement au Japon.

Sa silhouette n’est pas sans rappeler celle de sa grande sœur, la Mazda3 Sport à hayon, mais d’un gabarit réduit.

Elle devient la première voiture de la marque à incorporer un design de phare à quatre lampes à DEL.

De dimensions légèrement rehaussées par rapport au modèle précédent, la nouvelle Mazda2 se fait plus généreuse pour les occupants, en plus d’offrir plus d’espaces de chargement.

Fidèle à la technologie SKYACTIV
Après les Mazda CX-5, Mazda6 et Mazda3, c’est maintenant au tour de la Mazda2 de bénéficier de la technologie Skyactiv, et ce, d’un pare-chocs à l’autre. Ils seront suivis très prochainement par le nouveau Mazda CX-3.

Une approche technologique qui vise à développer et produire des véhicules parmi les plus économiques du marché, et qui touche à la fois le châssis, la carrosserie, les différents groupes motopropulseurs et les transmissions.

Du côté des moteurs atmosphériques de type Skyactiv-G, on se retrouve en présence de mécaniques au taux de compression très élevé (13à1), dont la friction est diminuée de 30%. Sur les marchés asiatiques et européens, on retrouve le bloc-moteur diésel Skyactiv-D. Ils sont accouplés au choix, à une transmission manuelle Skyactiv-MT ou automatique Skyactiv-Drive, toutes deux à six vitesses.

Un seul moteur pour l’Amérique du Nord
Chez nous, la nouvelle Mazda2 2016 est propulsée par un seul moteur, soit un quatre cylindres Skyactiv-G à essence de 1,5 litre, accouplé soit à une boite manuelle ou automatique à six vitesses.

Une Mazda2 enfin bien branchée
Malgré ses dimensions compactes, la nouvelle mazda2 offre des espaces de dégagement assez surprenants, notamment aux places arrière.

Entièrement redessiné, le tableau de bord est dépourvu d’un bloc central. Il fait place à un écran central de sept pouces.

Le système d’infodivertissement Mazda Connect assure une excellente connectivité de type Bluetooth, avec utilisation d’un système téléphonique mains libres, en plus de la réception de courts messages textes. Un système de navigation offert en option utilise des données contenues dans des cartes SD.

Il est également possible d’opter pour un système de visualisation tête haute et du poste de contrôle HMI, afin de mieux se concentrer sur la conduite en minimisant les distractions.



 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer