Mazda à l’honneur au festival de la vitesse de Goodwood - Actualités

Archive

Mazda à l’honneur au festival de la vitesse de Goodwood

Mazda à l’honneur au festival de la vitesse de Goodwood

Gilles Olivier

21 février 2015

Le « Goodwood Festival of Speed » est un grand événement qui attire les amateurs de sport automobile, profitant de l’occasion pour se donner rendez-vous. Ils sont de plus en plus nombreux et ils viennent d’un peu partout à travers le monde. D’entrée de jeu, il s’agit d’une exposition de voitures sport anciennes et légendaires, qui côtoient des bolides plus modernes.

C’est aussi un concours d’élégance assorti de mises à l’encan. Même ceux qui privilégient la course d’automobiles y trouveront leur compte en assistant à des compétitions mettant en vedette des voitures anciennes, qui se sont déjà illustrées dans des courses mythiques. Cette année, le thème utilisé est : « Toujours à fond et sans peur ». Même s’il ne dure que trois jours, le Festival de la vitesse de Goodwood en met plein la vue à ses spectateurs.

Honorer la vocation sportive de Mazda
Chaque année, on rend hommage à un constructeur qui s’est illustré au niveau du sport automobile, et pour l’édition 2015, ce sera au tour de Mazda d’être honoré pour ses exploits sportifs, notamment avec la 787B qui a gagné les 24 Heures du Mans en 1991.

La marque japonaise vient ainsi reprendre le flambeau qui a été détenu au cours des dernières années, respectivement par l’Allemand Porsche, les Britanniques Lotus et Jaguar, ainsi que l’Italienne Alfa Romeo.

Fidèle à la tradition, Mazda va à son tour présenter une imposante sculpture conçue par l’artiste Gerry Judah, faisant référence à sa vocation sportive au fil des décennies. Il va sans dire que Mazda va profiter de l’occasion pour nous rappeler qu’il a été un pionnier dans la conception et la commercialisation de voitures à moteur rotatif, dont plusieurs modèles de course qui se sont illustrés. À preuve, la Mazda 787B à moteur rotatif.

La Mazda 787B à moteur rotatif
La Mazda 787B est une voiture de course à moteur rotatif Wankel, qui s’est largement illustrée dans des championnats de prototype en sol japonais, mais surtout en s’accaparent des grands honneurs aux 24 heures du Mans en 1991. Au volant de la voiture championne, on retrouvait les pilotes Johnny Herbert, Volker Weidler et Bertrand Gachot. Après cette course, l’utilisation du moteur rotatif fut interdite.

Elle était propulsée par un moteur rotatif Wankel à quatre rotors de 2,6 litres produisant 700 chevaux et 448 lb-pi de couple. Elle passait de 0 à 100 km/h en seulement 2,6 secondes et sa vitesse de pointe atteignait les 350 km/h. En 1990, Mazda a produit deux voitures de course 787 et l’année suivante on a assemblé trois bolides 787B.

En plus de cette magnifique 787B, Mazda profiterait de cette opportunité pour s’amener à Goodwood, avec plusieurs de ses concepts et modèles de série, mus par un moteur rotatif, tout juste placés aux côtés des nouvelles Mazda2, CX-3 et MX-5.   

Le prochain « Goodwood Festival of Speed» se tiendra du 25 au 28 juin 2015.

 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer