LYNK & CO : un nouveau genre de VUS connecté - Actualités

Archive

LYNK & CO : un nouveau genre de VUS connecté

LYNK & CO : un nouveau genre de VUS connecté

Vincent Aubé

21 octobre 2016

Le modèle qu’on se fait d’un constructeur automobile est appelé à changer si on se fie aux plus récentes offensives provenant de compagnies qui n’existaient pas il y a de cela quelques années seulement. L’idée de partager sa voiture avec autrui est en train de faire son bonhomme de chemin avec des géants de l’autopartage comme Uber ou Lyft pour ne nommer que ceux-là.

Le constructeur chinois Geely, partenaire de Volvo, a l’intention de sortir de sa zone de confort en s’attaquant à des marchés comme l’Amérique et l’Europe avec un nouveau modèle d’affaires. La compagnie s’appelle Lynk & Co et s’inscrirait à mi-chemin entre le luxe des véhicules Volvo et le côté bon marché des modèles Geely.

Lynk & Co vient d’ailleurs de présenter son tout premier véhicule, baptisé simplement 01. On peut supposer que les prochains modèles s’appelleront 02, 03, 04 et ainsi de suite.

Le Lynk & Co 01 est un petit utilitaire reposant sur la plateforme du futur Volvo XC40, ce qui explique pourquoi la silhouette est familière à certains égards. Malgré les traits de famille évidents, les designers de cette nouvelle marque ont tout de même trouvé le moyen de donner au véhicule une identité propre avec un museau qui n’est pas sans rappeler le Kia Sportage ou même les VUS de Porsche. Au final, le 01 est tout de même assez joli et risque de faire tourner les têtes lorsqu’il s’amènera sur les routes de notre continent quelque part en 2018.

Sur le plan mécanique, il faut s’attendre aux mêmes groupes motopropulseurs à quatre et trois cylindres qui seront boulonnés sous le capot de la Série 40 de Volvo. Et il ne faudrait surtout pas écarter le potentiel d’une version hybride rechargeable.

À l’intérieur, la planche de bord rappelle également ce qui se fait chez Volvo, avec un large écran au centre, la connectivité étant primordiale pour la firme. En effet, un accès à Internet, un nuage pour y déposer ses données et même un magasin d’applications feront partie de l’équipement de base. Qui plus est, les véhicules de la marque pourront partager de l’information entre eux. Puis, il y a ce modèle de partage entre utilisateurs qui fait de Lynk & Co une compagnie différente des autres.

Nous devrions en savoir plus à son sujet au fil des prochains mois.

À lire également :
Nissan et Mitsubishi : c'est fait!
Essai de la Toyota Prius Prime 2017


 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer