Los Angeles : Volkswagen Golf GTE Concept : à produire au plus sacrant - Actualités

Archive

Los Angeles : Volkswagen Golf GTE Concept : à produire au plus sacrant

Los Angeles : Volkswagen Golf GTE Concept : à produire au plus sacrant

Daniel Rufiange

19 novembre 2015

Avec les récents événements dont elle a été involontairement la vedette, Volkswagen se comporte comme un chat qui vient de faire un mauvais coup; elle va tout faire pour séduire et tenter, du moins, de nous faire oublier son subterfuge.

C’est du moins la sensation qui s’est dégagée suite à notre visite au kiosque de Volkswagen. Bien que ce qui y était présenté était préparé depuis longtemps, disons que le tout tombait à point.

Nous vous avons déjà présenté les deux nouvelles versions de la Beetle, la Dune et la Denim. Voici la Golf GTE Concept, une étude que Volkswagen aurait tout avantage à commercialiser au plus sacrant, question d’accélérer son pardon.

Ce prototype aux lignes spectaculaires, n’ayons pas peur des mots, a été présenté une première fois en mai dernier au rassemblement Wörthersee, en Allemagne. Il débarque pour la première fois en Amérique du Nord dans le cadre du salon de Los Angeles.

Outre son côté tape à l’œil, c’est l’architecture de ce dernier qui retient l’attention. Le GTE Sport Concept est une Golf hybride enfichable qui montre des statistiques hautement spectaculaires sur le plan de la performance, soit 395 chevaux et 494 livres-pieds de couple au combiné.

Cette force de frappe est livrée grâce au travail combiné d’un moteur 4-cylindres de 1,6 litre (295 chevaux et 295 livres-pieds de couple) auquel sont jumelés deux moteurs électriques de 113 chevaux chacun; celui à l’arrière avance 199 livres-pieds de couple, l’autre, situé à l’avant, en fournit 243.

Le système responsable de gérer toute cette puissance distribue chevaux et couple selon le mode de conduite sélectionné et les conditions d’utilisation de la voiture. À fond la caisse, la GTE Sport peut effacer le 0-100 km/h en quatre secondes et des poussières. À l’inverse, une conduite tout en douceur peut se traduire par une moyenne de consommation d’environ 2 litres aux 100 kilomètres.

On s’entend sur le fait que toute cote de consommation d’un véhicule enfichable est bien difficile à prédire. Le type d’utilisation faite du véhicule fait foi de tout. Aux fins de calculs, sachez que l’autonomie électrique est évaluée à une cinquantaine de kilomètres, environ.

Production?
Telle qu’elle a été présentée à Los Angeles, la GTE Sport est encore loin de la production. Les portes de type papillon, les rétroviseurs minces et élancés, les immenses roues et la robe en fibre de carbone sont autant d’indicatifs en ce sens.

Cependant, si Volkswagen arrive à conserver l’essentiel des lignes de ce concept et lui greffe les mêmes organes mécaniques, on pourrait se retrouver avec une des voitures à hayon les plus désirables sur le marché.

Diable, des plus désirables de l’industrie, point à la ligne.

Voilà qui ferait du bien à l’entreprise qui, tranquillement, veut faire oublier son association au Diesel.

Le scandale aura peut-être des effets bénéfiques pour la planète, en bout de piste.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer