Los Angeles, Toyota C-HR 2018, l’approche urbaine - Actualités

Archive

Los Angeles, Toyota C-HR 2018, l’approche urbaine

Los Angeles, Toyota C-HR 2018, l’approche urbaine

Luc-Olivier Chamberland

17 novembre 2016

Toyota ajoute un cinquième utilitaire sport à sa gamme dans le cadre du Salon de Los Angeles 2016. Cette fois, on va jouer dans les petites tailles puisque le Toyota C-HR 2018 se joint au segment des VUS sous-compacts de l’acabit des Honda HR-V, Mazda CX-3 et Chevrolet Trax de ce monde.

Sans l’ombre d’un doute, le style est l’argument mis de l’avant pour le C-HR. On arrive avec une robe pour le moins singulière, sinon excentrique. On propose des proportions originales avec de nombreux plis sur la carrosserie qui meublent bien les panneaux extérieurs du C-HR. À l’avant, on retrouve des airs avec le RAV4, mais là s’arrêtent les similitudes. Tout le reste lui est unique comme les poignées de porte intégrées au montant du pilier C. Un bonne note également pour la configuration du hayon fortement incliné et des feux en C. Fait important, seul des jantes de 18 pouces seront livrables au lancement au printemps prochain.

À l’intérieur, on arrive avec une approche simpliste, mais très élégante avec une belle pointe de sportivité. Toyota suit la mode avec un écran central de 7 pouces qui permet de contrôler l’ensemble des nombreux accessoires.

Mécaniquement, le C-HR continue de nous étonner. Il propose un quatre cylindres de 2.0 litres d’une puissance de 144 chevaux avec un couple de 140 lb-pi juxtaposé à une boite CVT. Là où l’on ne comprend pas Toyota, c’est lorsqu’il est question du rouage. En effet, pour le moment, le Toyota C-HR 2018 ne sera disponible qu’en traction, pas d’AWD.

Les prix du Toyota C-HR 2018 ne sont pas encore connus, mais on se doute bien que Toyota s’alignera sur les autres produits dans la catégorie. On peut donc s’avancer sur une échelle de tarifs allant de 22 000 à 30 000 $.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer