Lexus revoit, très timidement, sa LS pour 2015 - Actualités

Archive

Lexus revoit, très timidement, sa LS pour 2015

Lexus revoit, très timidement, sa LS pour 2015

Daniel Rufiange

17 octobre 2014

Il y a 15 mois, Mercedes-Benz introduisait la dernière génération de son navire amiral, la Classe S. Cette dernière a posé un nouveau jalon dans le segment des berlines de grand-luxe, geste qui force la concurrence à réajuster son tir.

Du côté de BMW, nous savons que la prochaine Série 7 est dans les plans pour l’an prochain. Chez Audi, la A8 semble se renouveler chaque année, mais 2016 sera aussi l’année de la grande transformation.

À l’enseigne Jaguar, la prochaine XJ va se faire attendre un peu.

Ça nous laisse avec la LS de Lexus.

Son renouvellement est prévu pour 2017, soit une année après BMW et Audi. Chez Lexus, on nous promet une berline comme nous n’en avons jamais vu.

Nous verrons bien.

Changements timides

En attendant, le modèle millésimé 2015 reçoit de petites mises à jour, timides, mais de nature à intéresser ceux qui passent leurs journées à l’intérieur de ce modèle. En fait, il faut se rappeler qu’en 2013, l’extérieur avait été retouché pour que ses lignes soient harmonisées avec les autres produits de la gamme.

Cette fois, on s’attaque à l’habitacle.

En gros, les propriétaires auront droit à un nouveau système multimédia qui comprend une kyrielle de fonctions pensées pour faciliter la vie des occupants. Parmi celles-ci, une application qui détecte les embûches à la circulation et propose des solutions de rechange aux conducteurs. Rien de nouveau, on s’entend, mais la LS en bénéficiera désormais.

Aussi, lorsque le réservoir d’essence atteint un niveau critique, une liste des stations d’essence situées à proximité sera mise en évidence à travers le système de navigation.

Version F Sport


Pour ceux intéressés par la performance, la version F Sport voit son faciès retouché. Elle reçoit également un habitacle dominé par le noir et se voit plantée sur des roues de 19 pouces en alliage. La suspension pneumatique, ajustée pour offrir des prestations sportives, place quant à elle l’assiette plus près du sol. Sur les versions à propulsion, le différentiel à glissement limité va permettre une conduite encore plus sportive et inspirée.

Bien que ces changements soient les bienvenus, on ne peut qu’anticiper le renouvellement du modèle, prévu pour 2017.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer