Lexus IS : un million d'unités vendues - Actualités

Archive

Lexus IS : un million d'unités vendues

Lexus IS : un million d'unités vendues

Vincent Aubé

25 août 2016

Le constructeur Lexus peut désormais se vanter d’avoir franchi le cap du million d’unités vendues de sa populaire berline sport IS à l’échelle planétaire. Lancée en 1999, la sympathique berline est venue s’immiscer dans un créneau dominé depuis les années 80 par une certaine BMW Série 3 et, depuis son introduction, ne cesse de s’approcher de cette recette bavaroise.

Si la première du nom a fait appel à une mécanique 6-en-ligne – une version à moteur 4-cylindres était disponible à l’extérieur du continent nord-américain – pour justement s’aligner avec ce que proposait et propose toujours BMW, les générations qui ont suivi ont plutôt favorisé une mécanique V6 et même un V8 pour la dynamique IS F. Depuis quelques années, il est même possible d’acquérir une Lexus IS à motorisation hybride, une livrée qui tarde d’ailleurs à venir chez nous, tandis que l’offre turbodiesel existe jusqu'à tout récemment sur d’autres marchés.

Assurément l’une des plus prisées IS de l’histoire, la version SportCross, demeure encore aujourd’hui une rareté sur nos routes. Avis aux collectionneurs! Si la mécanique 6-en-ligne devait se contenter d’une puissance modeste de 215 chevaux-vapeur, il n’en demeure pas moins que ce type de mécanique lui allait à merveille.

Lors de la refonte en 2006, l’arrivée des deux moteurs V6 a changé la donne à ce niveau, le constructeur préférant élargir sa gamme plutôt que d’étirer la sauce avec ce 6-en-ligne de 3,0-litres. Heureusement, la berline IS F est venue jeter beaucoup d’huile sur le feu, cette variante étant directement opposée aux BMW M3 et Cadillac CTS-V de ce monde. Le constructeur a même tenté sa chance avec un coupé cabriolet à toit dur, celui-ci portant l’appellation IS C, mais n’a pas été reconduit pour la troisième génération du modèle.

En 2014, Lexus est revenu à la charge avec une IS franchement plus convaincante au niveau du style et de la conduite. Depuis l’an dernier, le nombre de mécaniques disponibles a grimpé à trois, le constructeur n’ayant toujours pas décidé de ramener une IS F au sein de sa gamme, laissant au coupé RC F le soin d’attirer les mordus de performance.

Bien que la berline IS ne soit pas aussi importante chez nous que le VUS RX, il n’en demeure pas moins que la marque compte sur sa sportive pour continuer d’améliorer ses parts de marché. Le constructeur réussira-t-il à atteindre le cap des deux millions d’unités vendues en moins de dix-sept ans? Il faudra attendre quelques années avant de pouvoir le constater.

À lire également :
Essai de la Kia Cadenza 2017
Essai de la Lexus IS 300 AWD 2016

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer