Les systèmes de sécurité ont leurs limites, prévient l'AAA - Actualités

Archive

Les systèmes de sécurité ont leurs limites, prévient l'AAA

Les systèmes de sécurité ont leurs limites, prévient l'AAA

Daniel Rufiange

10 décembre 2014

Les véhicules vendus aujourd’hui sont porteurs de nombreuses caractéristiques de sécurité. Les avertisseurs de collision, de changement de voie et d’angles morts font désormais partie du langage automobile et aussi des arguments de vente des constructeurs.

Il ne faut pas se leurrer, la sécurité, c’est vendeur.

L’arrivée sur le marché de ces dispositifs et leur apport à la sécurité n’est pas contestée, mais une mise en garde concernant leur efficacité vient d’être émise par l’Association américaine des automobilistes (AAA), le pendant américain de notre CAA.

Une équipe de recherche a mené une série de tests pour vérifier l’efficacité de deux systèmes de sécurité précis : les avertisseurs d’angles morts et de changement de voie. Les résultats de l’enquête ne sont pas alarmants, mais portent à réfléchir. En gros, le groupe reconnaît les bienfaits de ces systèmes, mais prévient les automobilistes quant à leurs limites.

Des failles

Dans les cas des avertisseurs de changement de voie qui fonctionnent à l’aide de radars, l’étude a démontré que ces derniers avaient généralement de la difficulté à détecter des véhicules qui circulent à grande vitesse ou qui s’approchent du véhicule en provenance d’un angle ou d’une autre voie. C’est particulièrement le cas lorsqu’un véhicule s’insère dans la circulation sur une bretelle d’autoroute; sa détection par le système est loin d’être automatique.

Une trop grande dépendance à ce système peut entraîner un accident.

De plus, ces dispositifs ont de la difficulté à détecter les motocyclettes et lorsqu’ils les aperçoivent, il est souvent trop tard pour éviter une collision.

Dans le cas des avertisseurs de changement de voie, les problèmes sont plus fréquents et aussi plus évidents. On se doute bien qu’en certains endroits où les lignes sur la chaussée sont effacées ou invisibles, ces systèmes deviennent obsolètes. L’hiver, chez nous, ils ne sont pas très utiles.

L'AAA a mené ses tests sur trois véhicules, soit l’Acura RLX, le Cadillac Escalade et la Mercedes-Benz CLS. Elle n’a cependant pas voulu dévoiler lesquels performaient mieux, ou moins.

De ces conclusions de l'AAA, il y a une chose à retenir. Comme conducteur, on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même.

Il sera intéressant de voir les résultats d’études qui seront éventuellement menées sur les systèmes de conduite autonome qui se développent à grande vitesse.

Les aides à la conduite peuvent être bénéfiques, mais il est important de connaître leurs limites. Si votre véhicule en est muni, n’hésitez pas à mener vos propres tests pour bien comprendre leur fonctionnement.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer