Les rappels de véhicules bientôt par messages textes? - Actualités

Archive

Les rappels de véhicules bientôt par messages textes?

Les rappels de véhicules bientôt par messages textes?

Daniel Rufiange

1 septembre 2016

Depuis que les constructeurs effectuent des rappels concernant leurs véhicules, un moyen de communication est principalement utilisé pour contacter les propriétaires : le courrier.

Les choses seraient sur le point de changer, ou, devrions-nous dire, évoluer.

En effet, la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), l’équivalent américain de notre ministère des transports, propose aux législateurs de forcer les manufacturiers à utiliser d’autres moyens de communiquer avec les propriétaires de véhicules touchés par des rappels, notamment en utilisant le courriel et la messagerie par textes. L’approche avec le courrier traditionnel serait parallèlement conservée.

Plusieurs concessionnaires automobiles communiquent déjà avec leurs clients par courriels, mais là, on parle d’une loi qui forcerait les manufacturiers à le faire. Ces derniers seraient libres de choisir le moyen qu’ils jugent le plus efficace et seraient aussi invités à être plus actifs via les grandes plateformes de communication, que ce soit la télé, la radio ou des réseaux sociaux comme Facebook, par exemple.

L’objectif derrière tout ça? Rejoindre un plus grand nombre de propriétaires dont le véhicule est touché par un rappel, mais surtout, augmenter de façon considérable le pourcentage de réparation de produits touchés par des campagnes du genre.

L’an dernier, plus de 51 millions de véhicules ont été rappelés aux États-Unis, un chiffre qui approchait le record établi en 2014 alors que 64 millions de rappels avaient été émis.

La firme J.D. Power estime qu’entre 2013 et 2015, 45 millions de véhicules rappelés n’ont jamais été réparés. Dans certains cas, les propriétaires ne sont pas au courant que leur automobile fait l’objet d’un tel suivi. Pire, certains des véhicules concernés peuvent toujours représenter un danger pour la sécurité de tous.

Selon un rapport émanant du gouvernement américain, entre 55 % et 75 % des véhicules rappelés entre 2000 et 2008 sont passés par le concessionnaire.

N.B. Dans notre galerie photo, vous trouverez quelques véhicules touchés par des rappels concernant les coussins gonflables de Takata.

À lire également : 

Rappels Takata : la facture monte en flèche

Les clients américains de Volkswagen préfèrent l'argent à la réparation

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer