Les pires routes du CAA-Québec : le bulletin de la honte - Actualités

Archive

Les pires routes du CAA-Québec : le bulletin de la honte

Les pires routes du CAA-Québec : le bulletin de la honte

Daniel Rufiange

7 mai 2016

Pour une deuxième année consécutive, le CAA-Québec a invité les citoyens à lui faire parvenir les noms des pires routes qu’ils rencontrent à travers le territoire québécois. D’une durée de quatre semaines, cet appel à la population a permis de recueillir quelque 14 000 signalements, soit trois fois plus que le nombre enregistré l’an dernier.

Bien que de nombreuses artères appartenant aux grandes métropoles de la province aient été identifiées, ce sont principalement des routes situées en région qui ont reçu le plus de votes. Cela prouve à quel point, en certains endroits, des segments du réseau sont carrément abandonnés.

Et quelle est la grande gagnante cette année? Il s’agit de la route de Marcil, situé à Port-Daniel-Gascons, dans la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Au sixième échelon, on retrouve le boulevard Gouin Est, à Montréal, une route qui pourrait servir aux tournages de films apocalyptiques.

En neuvième place s’inscrit la seule route qui figurait aussi au palmarès de l’an dernier, soit le Chemin Kilmar de Grenville-sur-la-Rouge, dans les Laurentides. Fait amusant (nous devrions plutôt utiliser le mot triste), il s’agit d’une route où nous nous rendions jadis pour effectuer des essais routiers afin de vérifier la solidité des châssis et des suspensions de nos modèles à l’essai.

C’était il y a 10 ans…

Quant au rôle du CAA-Québec, il n’est pas limité au simple dressage de cette liste de la honte. Les informations sont relayées aux autorités et l’organisme assure un suivi. Depuis la parution du palmarès de l’an dernier, quelque 500 millions de dollars ont été investis sur les routes qui y figuraient.

On espère bien sûr le même genre de résultat cette année. C’est avec l’aide du public et d’un groupe comme le CAA-Québec qu’on finira peut-être par faire avancer les choses, ne serait-ce que plus rapidement.

Il ne faut jamais oublier la force que peut représenter une collectivité lorsqu’elle se tient et se manifeste.  

Voici la liste 2016 des pires routes du CAA-Québec.

1 – Route de Marcil de Port-Daniel-Gascons
2- Montée du Bois-Franc à Saint-Adolphe-d’Howard
3- Rue Day à Paspébiac
4- Rang Saint-Michel à Saint-Narcisse-de-Beaurivage
5- Chemin Ville-Marie à Lévis
6- Boulevard Gouin Est à Montréal
7- Route Fraser à Beauceville
8- Route de la Baie-James, à la Baie-James
9- Chemin Kilmar de Grenville-sur-la-Rouge
10- Chemin Saint-Thomnas à Sainte Thècle

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer