Les excentricités du CES 2017  - Actualités

Archive

Les excentricités du CES 2017

Les excentricités du CES 2017

Luc-Olivier Chamberland

5 janvier 2017

De plus en plus, les constructeurs automobiles délaissent les grands Salons de l’auto au profit d’évènements plus pointus, plus spécialisés et surtout plus près de la clientèle visée. Depuis quelques années, le CES, le Consumer Electronis Show de Las Vegas attire de plus en plus les fabricants automobiles. L’édition 2017 ne fait pas exception puisqu’on y dévoila pas moins de quatre véhicules concepts en première mondiale. Dans le lot, il y a la Chrysler Portal Concept, mais aussi des représentations de BMW, Hyundai, Toyota et d’une nouvelle entreprise, Faraday Future.

Hyundai Health + Mobility Cockpit Concept :

Chez Hyundai, on peut difficilement parler d’une automobile, mais bien d’un habitacle. On découvre une aire de vie sous le nom de Hyundai Health + Mobility Cockpit Concept. Poétiquement, il s’agit essentiellement d’une capsule qui peut déterminer le niveau de stress et les autres désagréments que la conduite peut faire subir à ses passagers. Le programme détermine la condition et déploie des contre-effets dans le but de relaxer les occupants. On modifie ainsi la position du conducteur et « traite » le patient avec de la luminothérapie en plus de différentes odeurs qui sont reconnues pour leurs effets relaxants comme la lavande.

BMW i Inside Future Concept 2017:

Non, ce n’est pas une rotonde de jardin, mais bien une automobile. Bien que le design soit pour le moins étrange, ce qui retient notre attention est l’intégration d’une nouvelle technologie, le HoloActive Touch. Essentiellement, il s’agit d’une deuxième étape dans la reconnaissance gestuelle. On sait que BMW est le premier constructeur à l’intégré dans la Série 7 2016, mais là on va encore plus loin. Dans le cas du HoloActive Touch, on peut même « virtuellement » choisir quelles commandes l’on traite. Fait impressionnant, la voiture envoie une pulsion ultrasonique au bout du doigt pour confirmer que le programme a compris l’ordre. Pour le divertissement, BMW intègre une bibliothèque et de la pelouse sous la banquette arrière. BMW qualifie d’ailleurs le i Inside comme étant une sculpture d’abord et avant tout.

Toyota i-Concept 2017:

Créé en Californie au centre de design CALTY, le i-Concept, se veut être une nouvelle incarnation de l’immersion des sens via une multiplication d’applications d’intelligence artificielle. Toyota affirme même que la voiture peut inspirer l’imagination des occupants de la cabine. Déjà excentrique, la voiture cherche à créer une relation avec l’humain au moyen de plusieurs genres de communications. À ce titre, le i-Concept parle aux usagers extérieurs notamment avec des indications lumineuses des intensions du conducteur. Plus intimement, cette automobile va plus loin en détectant les émotions et en adaptant sa conduite autonome pour satisfaire le conducteur.

Faraday Future FF91 2018:

Exactement un an après la présentation du Concept FFZERO1 de Faraday, on découvre aujourd’hui la toute première automobile dite de production du constructeur californien. Fait à noter, l’usine et les installations sont bien en Californie, mais les fonds d’investissement, eux, sont chinois par l’entremise de LeEco.

L’an dernier, plusieurs croyaient au fantasme de la création de cette entreprise, mais on doit aujourd’hui admettre que c’est bien réel. On découvre donc la Faraday Future FF91 2018. Avec ce bolide, on vise directement le juste milieu entre les Tesla Model S et Model X. Plus long de 12 pouces qu’un Model X, on favorise le grand luxe et le confort pour les occupants.

Sur le plan de la mécanique, on fait pâlir d’envie Tesla. Le FF91 boucle le 0-100km/h en seulement 2,39 secondes grâce à sa puissance de 1 050 chevaux et son couple réparti aux quatre roues de 1 328 lb-pi.

Pleinement autonome, le FF91 vient avec 10 caméras, 12 ultrasons et 13 radars tout autour du véhicule. Il utilise même le programme LIDAR pour une imagerie 3D de l’environnement du véhicule. De cette manière, on maximise l’aspect sécuritaire du FF91.

Le Faraday Future FF91 2018 peut déjà être commandé avec un dépôt initial de 5 000 $. Pour le moment, on ne connaît pas encore le prix de détail, mais on parle en coulisse d’une échelle de 150 000 à 200 000 $. La voiture sera commercialisée en fin d’année 2017 ou au début de 2018.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer