Les 10 meilleures et pires voitures de 2016 selon Consumer Reports - Actualités

Archive

Les 10 meilleures et pires voitures de 2016 selon Consumer Reports

Les 10 meilleures et pires voitures de 2016 selon Consumer Reports

Daniel Rufiange

26 août 2016

Le magazine Consumer Reports est une des bibles de l’industrie automobile. Lorsque vient le temps de connaître la fiabilité d’un modèle, de mesurer ce qu’en pensent les propriétaires ou l’équipe d’experts qui l’analyse, la consultation de leur site Internet et de leur magazine est un incontournable.

Chaque année, le groupe publie plusieurs palmarès intéressants et celui des meilleurs et pires véhicules de l’année est certes l’un des plus consultés. Il est à la fois pertinent, mais aussi controversé.

Nous ne sommes pas obligés d’être d’accord.

Voici donc leur liste 2016 des meilleurs produits sur le marché, mais aussi des pires. Il est à noter que le groupe a pris le temps de nommer six bons véhicules et quatre moins bons. Vous remarquerez que les propositions qui figurent au bas du classement ne sont pas toutes là en raison de leur piètre qualité. D’autres critères entrent en ligne de compte. Ainsi, pour chaque véhicule, nous vous proposons un résumé de ce qu’en a pensé Consumer Reports.

Les fleurs
Audi Q7 : c’est pour l’ensemble de son œuvre que le Q7 figure sur la liste des meilleurs produits. Son moteur puissant, sa tenue de route impressionnante par rapport à son format, son degré de confort, son système multimédia convivial, bref, on ne lui a pas trouvé trop de défauts.

BMW Série 7 : Consumer Reports rappelle qu’une voiture de 100 000 $ se doit d’être excellente et qu’à ce chapitre, la nouvelle Série 7 livrait la marchandise. On ne lui reproche pas sa conduite, qui pourrait être plus branchée à l’ADN BMW. On louange plutôt son incroyable niveau de confort à l’arrière, ses sièges massant et l’impressionnante quiétude de sa cabine.

Honda Civic : Concernant la Civic, on vante le retour en force de Honda qui nous propose une voiture nettement évoluée par rapport au modèle d’ancienne génération. La Civic se démarque avec un habitacle spacieux, doté de matériaux d’excellente facture et de mécaniques aussi performantes que frugales.

Kia Optima : Kia ne se contente pas que d’offrir une voiture pour la famille, mais une berline fort jolie et dont le rapport prix/équipement est supérieur à celui de la concurrence. En prime, on reconnaît que la conduite de cette automobile offre un peu de tout, du confort à la sécurité en passant par la performance. Un reproche, cependant; plusieurs caractéristiques de sécurité ne sont offertes que sur les versions plus chères.

Lincoln MKX : Consumer Reports ne tarit pas d’éloges envers le MKX. Selon le groupe, il peut rivaliser avec ses concurrents allemands en matière de conduite, de tenue de route et d’insonorité. Le niveau de luxe offert est impressionnant et le nouveau système Sync 3 est l’un des plus faciles à utiliser à travers l’industrie. Seule la consommation d’essence élevée du moteur V6 EcoBoost de 2,7 litres a déçu.

Toyota Prius : La nouvelle Prius a grandement impressionné les experts du magazine en raison des nombreuses améliorations qu’elle propose par rapport à sa devancière. Les quatre éléments suivants ont grandement impressionné : l’amélioration de 18 % au niveau de la consommation, son design plus tranchant, son habitacle mieux ficelé ainsi que sa grande fiabilité.

Le (s) pot (s)
Smart FortTwo : malgré un style plus sympathique que celui de l’ancienne version, la suspension sèche de la smart fait qu’on se lasse rapidement au volant lorsque le pavé est dégradé. Ajoutez à cela que le moteur est bruyant, que la transmission est toujours lente à réagir lorsqu’on veut accélérer promptement et vous avez là l’essentiel des raisons pour lesquelles cette voiture est considérée comme une des déceptions de 2016. On retrouve de meilleurs produits ailleurs, tout simplement, clame Consumer Reports.

Chevrolet Spark : même si Chevrolet présente la Spark comme une solution économique au transport, on ne trouve aucun argument au profit de cette voiture. Sa consommation d’essence est supérieure à celle de plusieurs rivales de son segment, et même de certaines compactes. Une fois équipée, elle se veut trop chère, sans compter que l’expérience de conduite n’est pas la hauteur de ce qui est offert chez la concurrence. On vous propose carrément de magasiner ailleurs.

Nissan Sentra : La Sentra n’est pas une si mauvaise voiture que cela nous dit Consumer Reports, mais elle n’arrive tout simplement pas à la cheville de ses concurrentes. Sa conduite, ennuyeuse, son habitacle peu inspirant et sa suspension encore trop vague font que l’expérience générale est plus déprimante qu’envoûtante. On note cependant son excellent rendement à la pompe, son caractère spacieux et son rapport prix/équipement.

Toyota Tacoma : Voilà la surprise de ce palmarès. En gros, Consumer Reports reproche à Toyota d’offrir un camion qui n’a pas vraiment évolué sur le plan du style et dont le comportement routier est beaucoup trop rustique. Selon eux, seuls les mordus du modèle sont prêts à endurer ses défauts. On reconnaît cependant sa grande fiabilité.

À lire également :

Essai de la Nissan Sentra 2016

Essai de la Honda Civic 2016

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer