LeEco riposte à Tesla avec sa LeSEE - Actualités

Archive

LeEco riposte à Tesla avec sa LeSEE

LeEco riposte à Tesla avec sa LeSEE

Vincent Aubé

21 avril 2016

Avec le succès remporté par la marque Tesla Motors, il est tout à fait normal de voir apparaître de nouveaux joueurs dans l’arène de la voiture électrique, n’est-ce pas?

Le constructeur chinois LeEco entend s’attaquer directement à la Model S de Tesla avec son concept LeSEE, une grande berline entièrement électrique présentée à quelques jours de l’ouverture du Salon de Pékin. Le cofondateur de LeEco (qui s’appelait d’ailleurs LeTV auparavant à cause de son affiliation au monde de la télévision interactive et de la téléphonie cellulaire), Jia Yueting, a tenu promesse, lui qui avait annoncé à l’été 2015 son intention de commercialiser une voiture électrique.

D’emblée, il est impossible de ne pas penser à la Tesla Model S en regardant cette berline conceptuelle, la silhouette et la fenestration latérale de cette nouvelle venue reprenant quelques traits physiques de la berline américaine. Baptisée LeSEE, la berline chinoise fait appel à un toit entièrement composé de verre, celui-ci faisant le pont entre le pare-brise et la lunette arrière. Sur les flancs, des caméras font office de rétroviseurs, tandis que les portières semblent légèrement élevées par rapport au sol. En ce qui a trait à la signature visuelle, en matière d’éclairage avant et arrière, la LeSEE demeure simpliste avec des blocs optiques en « C » aux deux extrémités.

Sans surprise, l’habitacle est minimaliste au possible avec des écrans tactiles tant sur la planche de bord qu’à la deuxième rangée, la berline pouvant être connectée via le nuage du géant de la communication. Les occupants pourront ainsi écouter de la musique ou regarder un vidéo pendant la balade.

La LeSEE a une vitesse de pointe théorique de 210 km/h et peut être rechargée via la technologie sans fil. De plus, il s’agit d’une voiture autonome qui peut être commandée via son appareil intelligent.

Le développement de la plateforme et de la motorisation électrique a été effectué en collaboration Aston Martin et Faraday Future, ce qui devrait rassurer quelques sceptiques sur le sérieux du projet. On devrait en savoir plus au courant des prochains jours sur cette future rivale à la Tesla Model S.

À lire également :

Mitsubishi a trafiqué ses cotes de consommation
Ford Mustang : la sportive la plus vendue à l'échelle mondiale

 


 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer