Le Volkswagen Combi aurait eu 65 ans - Actualités

Archive

Le Volkswagen Combi aurait eu 65 ans

Le Volkswagen Combi aurait eu 65 ans

Gilles Olivier

11 mars 2015

C’est en 1947 qu’un premier croquis fut présenté à Volkswagen inspiré par le style peu commun de la petite Beetle. Trois ans plus tard, soit exactement le 8 mars 1950, débutait la production du Volkswagen Combi à l’usine de Wolfsburg, où dix véhicules étaient assemblés quotidiennement. Le mot Combi est en réalité l’abréviation du mot allemand « Kombinationenwagen » qui signifie véhicule utilitaire à multiusage

À l’époque, le Combi était aussi appelé Kombi, Volkswagen Type 2, Transporter et Bulli (bouledogue) à cause de sa section avant coupée au couteau. Il fut le 2e modèle à sortir des chaînes de montage du constructeur allemand après la célèbre Beetle. Dans la version Transporter qui pouvait accueillir huit passagers, il était possible de déplacer ou d’enlever les deux dernières rangées de sièges pour profiter de plus grands espaces de rangement ou de chargement. À ses débuts, le véhicule à propulsion était mu par un moteur de 1,1 litre placé à l’arrière qui développait seulement 24,5 chevaux.

En 1967, Volkswagen lance son modèle Transporter T2 avec pare-brise panoramique et en 1972 c’est au tour de la version T2b à faire son apparition utilisant des freins à disques à l’avant. Le Volkswagen Combi de 3e génération est dévoilé en 1979 alors qu’on se dirige vers la fin des modèles à moteur arrière prévue pour 1982. On profite également de l’occasion pour offrir des véhicules propulsés par un moteur diésel. Le Combi T3 à propulsion tire sa révérence en 1990 et on passe aux véhicules à traction avant avec le T4. Deux ans plus tard, Volkswagen décide de produire 2 500 exemplaires de l’ancien T3 appelés « Last Limited Edition ». En Afrique du Sud, on a produit le Kombi T3 jusqu’en 2003 et on a définitivement tourné la page de cette belle histoire en 2013 au Brésil, en mettant fin à la production du Kombi.

Sa fonction utilitaire a donné lieu à la commercialisation de maintes déclinaisons du Combi, allant des versions pour transporter des passagers, comme véhicule de livraison, de camionnette et de caravane avec le concours du préparateur Westfalia.

L’incontournable Westfalia
Celui que l’on identifiait non pas comme un véhicule de marque Volkswagen, mais de Westfalia, est de loin la version qui a été la plus connue à travers le monde.

L’association entre Volkswagen et Westfalia-Werk, spécialiste en conversions de fourgonnettes en caravanes a débuté en 1951. Leur collaboration a atteint son apogée entre les années 1968 et 1979 après avoir introduit un toit rétractable dans un VW Bus, lequel a connu un immense succès un peu partout à travers le monde. Par la suite, ce fut au tour des Vanagon à faire leurs preuves et finalement est apparue l’EuroVan distribuée jusqu’en 2003.  

On ne peut parler du légendaire Westfalia de Volkswagen sans parler du mouvement hippie qui a déferlé dans les années 60, notamment dans la région de San Francisco. À l’époque, il n’était pas rare de les croiser au volant d'un Westfalia, à carrosserie très colorée et remplie de dessins de fleurs, une façon originale de démontrer leur appartenance aux générations « Flower Power » et « Peace and Love ».

En 65 ans, il s’est vendu 11 millions d’exemplaires de ce véhicule qui est entré dans la légende.

Un Combi restauré
Afin de souligner le 65e anniversaire de son légendaire véhicule, Volkswagen annonce l’ouverture de son atelier de restauration « Commercial Vehicules Oldtimers » au grand public, située à Hanovre. Une belle occasion pour ceux qui possèdent un Volkswagen Combi de pouvoir le faire restaurer d’un pare-chocs à l’autre, sinon de bénéficier d’une inspection générale de leur petit bijou.

 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer