Le nouveau Ford Ranger se laisse désirer en Amérique - Actualités

Archive

Le nouveau Ford Ranger se laisse désirer en Amérique

Le nouveau Ford Ranger se laisse désirer en Amérique

Germain Goyer

23 mars 2015

Au Salon de l’Auto de Bangkok, Ford a procédé au dévoilement du tout nouveau Ford Ranger 2015. Alors que GM a donné une seconde chance aux Canyon et Colorado, que Toyota lance son nouveau Tacoma et que Nissan peaufine son prochain Frontier, Ford s’obstine à ne pas commercialiser le Ranger en Amérique du Nord.

Pour 2016, le nouveau Ford Ranger profite d’une toute nouvelle silhouette. En plus, il est équipée d'un régulateur de vitesse adaptatif, de l’assistance du maintien de la trajectoire, de l’assistance au stationnement et d’une multitude d’autres technologies notamment offertes dans l’Escape également produit par Ford.

Sous le capot, un choix de trois moteurs sera offert aux consommateurs. On retrouve deux moteurs diesel : un 5-cylindres de 3,2 litres produisant 197 chevaux-vapeur et 347 livres-pieds et un 4-cylindres de 2,2 litres développant 158 chevaux-vapeur et 284 livres-pieds. Quant à la motorisation à essence, un 4-cylindres de 2,2 litres générant 164 chevaux-vapeur et 166 livres-pieds est également proposé.

L’absence du nouveau Ranger en Amérique du Nord peut paraître étrange. Toutefois, si l’on s’attarde à la situation d’un simple point de vue des statistiques, il s’agit d’une stratégie risquée, mais qui semble fonctionner pour Ford. En effet, en ne proposer pas le Ranger, le constructeur force ainsi les consommateurs désirant un camion Ford neuf à se tourner vers le F-150. Ce faisant, Ford évite d’être son propre concurrent et peut continuer de vanter les mérites de son pickup pleine grandeur.
 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer