Le Michigan surtaxe les hybrides, les enfichables et les EV - Actualités

Archive

Le Michigan surtaxe les hybrides, les enfichables et les EV

Le Michigan surtaxe les hybrides, les enfichables et les EV

Luc-Olivier Chamberland

28 décembre 2016

Il faut être aux États-Unis et dans l’état même qui se proclame la capitale mondiale de l’automobile pour voir une telle décision. On apprend que le Michigan va imposer une taxe supplémentaire aux personnes qui achèteront une voiture hybride, enfichable ou pire encore un véhicule 100 % électrique.

Le but derrière l’opération de la loi 4736 : récupérer les droits non perçues par l’économie de carburant des hybrides, enfichables ou électriques. Le gouvernement du Michigan affirme que ces véhicules utilisent moins d’essence, donc qu’ils contribuent moins à l’effort social pour l’entretien et la réfection des routes. Ils doivent donc compenser ailleurs.

Heureusement, l’État du Michigan détermine la taille minimale de la pile avant que l’on procède à la surtaxe. Bien que cette loi soit inquiétante, on avance que les produits visés devront avoir une batterie de plus de 4 kWh. À titre d’exemple, la Toyota Prius de base avec la pile NiMH est à 1,8 kWh alors que la Toyota Prius Prime va à 8,8 kWh.

Le montant n’est pas stratosphérique, mais il demeure significatif. Pour les personnes possédant un hybride, on parle d’une facture supplémentaire de $47,50 pour l’année 2017. Ce montant vise les automobiles de moins de 8 000 livres, donc la très vaste majorité véhicules sur les routes. Ceux qui excèderont cette barre se verront infliger une cotisation de $117,50. Ce chiffre sera majoré à l’avenir de $2,50 par cent d’imposition supplémentaire.

Du côté des 100 % électriques, l’histoire est pire. Avec les mêmes conditions de poids, on parle de $135 et $235. La hausse anticipée pour les augmentations de taxes va à $5 dans leurs cas.

Cette décision emboite malheureusement le pas, d’une nouvelle tendance aux États-Unis. Le Michigan s’inscrit à la suite du Wyoming, du Colorado, du Nebraska, du Missouri et de la Géorgie dans la taxation des véhicules verts. Au lieu d’encourager la réduction de la consommation de carburant, donc la pollution par le fait même, on préfère charger les personnes écoresponsables. Toujours des questions quant à l’élection de Donald Trump?

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer