Le Buick Envision 2017, c’est pour le printemps - Actualités

Archive

Le Buick Envision 2017, c’est pour le printemps

Le Buick Envision 2017, c’est pour le printemps

Luc-Olivier Chamberland

8 décembre 2015

C’était clair comme de l’eau de roche que Buick importerait son nouvel utilitaire sport intermédiaire, l’Envision 2017. On apprend maintenant plus de détails quant à son introduction chez nous et ce sera rapide. En effet, Buick le confirme dès le printemps 2016, il sera en concession.

L’un des sujets de discussion concernant sa venue touchait son lieu de production. On découvre que l’Envision américain sera exactement le même que celui que l’on connaît en Chine. Les deux versions partageront donc la même usine. De ce fait, l’Envision sera le tout premier produit construit en Chine à être vendu en Amérique du Nord. Bien que GM supervise jalousement la chaine d’assemblage, ce sera un premier test pour les Chinois quant à la qualité des véhicules qu’ils fabriquent.

Sur le plan de la stratégie, l’Envision se glisse entre l’Encore et l’Enclave. Au niveau des mesures, il est 15 pouces plus longs que son petit frère et 18 pouces plus courts que le grand sur la plate-forme Lambda. Il résiste aussi à la tentation d’imposer 7 places puisqu’il n’offrira que 5 assises. Buick se montre clair, on vise directement le Lincoln MKC et autre Mercedes-Benz GLC et BMW X3.

On met en position les composantes nécessaires pour être d’attaque dans le segment. On propose une seule motorisation au lancement avec l’EcoTec Turbo de 2,0 litres d’une puissance de 252 chevaux et un couple de 260 lb-pi. On retrouve la transmission à six rapports de la Regal GS. Étant un utilitaire, on suggère aussi l’introduction d’un rouage intégral dérivé de celui du nouveau Cadillac XT5.
En matière d’équipement, on joue la carte du luxe et de la technologie avec les systèmes Apple CarPlay et Android Auto en plus de la suppression de bruit active et passive (Active Noise Cancellation).

Pour l’instant, Buick n’a pas encore confirmé le moment de la présentation de l’Envision, mais Détroit semble l’occasion la plus plausible. On espère chez Buick une popularité aussi grande qu’en Chine ou pas moins de 130 000 unités ont été vendues en 11 mois.

À lire également :
Essai du Mercedes-Benz GLC 2016,
Essai de l’Acura RDX 2016,
Essai de l’Infiniti QX50 2016 
 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer