La semaine du 21 août en trois actualités automobiles - Actualités

Archive

La semaine du 21 août en trois actualités automobiles

La semaine du 21 août en trois actualités automobiles

Samuel Lessard

26 août 2017

Mazda brevète un moteur à triple suralimentation

Mazda a déposé une demande de brevet au Bureau américain des brevets et des marques de commerce pour un moteur à la configuration pour le moins particulière. En plus de deux turbocompresseurs, ce moteur est muni d’un compresseur volumétrique électrique.

Le but de cette triple suralimentation est simple : obtenir de la puissance à tous les régimes. Le compresseur volumétrique électrique force l’entrée d’une bonne quantité d’air dans le moteur à bas régime puis les deux turbos prennent le relais à mesure que le régime moteur augmente. Mazda n’est pas la première à penser à un moteur de la sorte puisque Volvo en avait développé un il y a quelques années, sans qu’il ne soit commercialisé.

Les dessins fournis par Mazda au Bureau des brevets montrent clairement un moteur qui doit être positionné en position longitudinale, donc destiné à une voiture à propulsion. Il reste à savoir si Mazda implantera réellement ce moteur dans une de ses voitures actuelles ou futures.

Un Lexus RX à trois rangées de sièges en préparation

Des photos d’un Lexus RX a forme allongée ont été capturées cette semaine en Californie. Ce véhicule comportait une troisième rangée de sièges, ce qui constituerait un ajout à la gamme du RX puisqu’il est actuellement disponible uniquement en tant que modèle à 5 places assises.

Globalement, les traits caractériels du véhicule original semblent conservés. Le porte-à-faux arrière est plus long, tout comme le toit, donnant au final une lunette arrière plus verticale. Cette nouveauté permettra à Lexus de concurrencer, à armes égales, l’Acura MDX et l’Infinti QX60.

Les moteurs de la version originale devraient être conservés. Il existe en deux versions, soit la régulière 350 avec un V6 3,5 litres et l’hybride 450h avec un V6 3,5 jumelé à deux moteurs électriques. Il demeure possible que Lexus profite du dévoilement de cette nouvelle version pour introduire quelques changements cosmétiques au véhicule, lui qui est disponible sous cette forme depuis 2016.

Le nom des Audi maintenant caractérisé par la puissance

Depuis plus de 20 ans, Audi utilise une combinaison alphanumérique pour nommer ses véhicules. Généralement, la lettre A réfère aux voitures, la lettre Q aux VUS tandis que la lettre S d’adresse aux véhicules plus sportifs. Le chiffre réfère à la position du véhicule dans la hiérarchie de la gamme. Il y a également la TT et la R8, qui ont une dénomination spécifique.

Voilà cependant que Audi souhaite ajouter un nombre à la nomenclature déjà existante. Ce nombre, variant entre 30 et 70, correspondra à une plage de puissance. Par exemple, 45 signifie que le moteur du véhicule sur lequel est apposé cet écusson produit entre 226 et 248 chevaux. 70 sera réservé aux véhicules haute performance de la marque puisqu’il caractérisera les modèles avec plus de 536 chevaux.

Cet écusson sera positionné tout juste à côté de celui du type de moteur sur le coffre. Cette décision a été prise pour mieux identifier la gamme de moteurs disponibles, surtout dans le cas des voitures électriques ou hybrides. La nouvelle Audi A8 sera la première à arborer ces nouveaux écussons.
 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer