La petite Mini conçue avec le concours de Toyota? - Actualités

Archive

La petite Mini conçue avec le concours de Toyota?

La petite Mini conçue avec le concours de Toyota?

Gilles Olivier

25 février 2015

La marque Mini profiterait à son tour de la collaboration entre les constructeurs BMW et Toyota, pour sa petite citadine. Depuis quelques années, la marque Mini a souvent donné l’impression de travailler sur une petite voiture, notamment par le dévoilement de ses concepts Rocketman. Selon une nouvelle parue dans le magazine britannique Car, la petite voiture ne pourrait être commercialisée avant 2018.

On apprend également qu’on ne peut utiliser la plateforme des Mini actuelles, pour développer cette voiture en gestation. D’où l’hypothèse de s’allier à Toyota pour travailler en commun sur cette citadine. D’autant plus, que ces marques ont déjà conclu des ententes, entre autres, à dessein d’assembler conjointement des voitures sport. Il faut également se rappeler que la marque anglaise a confirmé l’an dernier, la production d’une microvoiture basée sur le concept Rocketman.

Pour le géant japonais de l’automobile, il s’agirait là d’une belle occasion pour profiter d’une telle collaboration, afin de remplacer sa voiture iQ qui est toujours à la recherche d’acheteurs. De son côté Mini ne serait pas obligé d’investir des centaines de millions d’euros pour développer sa propre plateforme.

Le concept Mini Rocketman
Voilà le concept Mini Rocketman dévoilé à Genève en 2011, qui servira de base au développement de cette nouvelle Mini. Le concept a une longueur de 3 420 mm, soit à mi-chemin entre celle de la Mini Cooper (3 837 mm) et la smart fortwo ( 2 695 mm). Sa bouille est fort sympathique et les différentes réactions du grand public à son endroit, ont toujours été très positives.

L’accès à la petite voiture est grandement facilité par ses portes à double charnière qui s’ouvrent très largement. Il en est de même pour l’accessibilité à l’espace cargo, avec son hayon en deux sections et son plancher mobile. Sa présentation intérieure à configuration 3+1 est minimaliste, tout en faisant place à des technologies novatrices avec son écran 3D. L’éclairage de l’habitacle est assuré par un toit vitré en forme d’étoile le jour, et par un éclairage variant du bleu au jaune ou le rouge, la nuit.

L’année suivante pour célébrer la venue des jeux Olympiques en Grande-Bretagne, Mini a présenté un nouveau concept Rocketman aux couleurs du drapeau britannique. Il se différencie du concept de Genève par la couleur de sa carrosserie et ses roues sport de 18 pouces, tandis que sa présentation intérieure est plus cossue en faisant place à plusieurs éléments en carbone et respectant elle aussi les couleurs du drapeau britannique.

Chez Mini, il s’agit d’un certain retour aux sources essentiel pour une marque qui a fondé son histoire sur la commercialisation de toutes petites voitures…  
 

 

 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer