L’Evoque perd la tête pour Los Angeles - Actualités

Archive

L’Evoque perd la tête pour Los Angeles

L’Evoque perd la tête pour Los Angeles

Luc-Olivier Chamberland

9 novembre 2015

Après trois années complètes d’attente, Land Rover dévoile enfin la variante de production de son nouveau jouet pour l’été, le Land Rover Range Rover Evoque Cabriolet 2017. Identique à quelques détails près du concept introduit en 2012, on arrive avec une version pour le moins originale qui sert également de plate-forme à l’arrivée d’un innovant système d’infodivertissement, l’InControl Touch Pro.

Sur le plan esthétique, nous n’avons jamais rien vu de tel. Il y a bien eu le Nissan Murano CrossCrabriolet, mais ici, on s’adresse à une tout autre clientèle. On lui accorde les améliorations lancées pour 2016 sur l’Evoque notamment au niveau des blocs optiques et des boucliers. L’effet est moderne et au goût du jour. Pour le reste, on prend la variante à trois portes de l’Evoque et lui coupe le toit. Fabriqué en tissu, il se rétracte en seulement 18 secondes jusqu’à 48 km/h et se redresse en 21 secondes. Bon point pour l’aspect pratique de la chose, avec ou sans la capote, le volume du coffre reste égal à 251 litres. C’est petit, mais au moins il y a en a un!

Outre le fait de maintenant pouvoir rouler les cheveux dans le vent, on offre plusieurs améliorations à la cabine. Le plus stimulant est l’accueil (enfin) d’un système d’infodivertissement moderne et plus fonctionnel, le InControl Touch Pro. Il se trouve au centre de la planche de bord et ne propose rien de moins qu’une diagonale de 10,2 pouces. Les versions de « base » devront se contenter de 8 pouces.

Évidemment, on arrive aussi avec les connectivités du XXIe siècle avec le AppleCar Play et le Android Auto.  Pour le plaisir des oreilles, on offre un système de son Meridian de 12 hautparleurs de 380 Watts.

Sous le capot, pour le marché nord-américain, on retient toujours les services du L4 d’origine Ford avec le 2,0 litres de 240 chevaux et un couple de 251 lb-pi. On introduit la nouvelle boite automatique à neuf rapports. Au compte, Land Rover annonce un 0-100 km/h de 7,8 secondes et une pointe limitée à 180 km/h.
Étant un Land Rover, il vient aussi avec toutes les aides et assistances à la conduite qu’elles soient sur ou hors route.

Bien que ce jouet soit particulièrement attirant, le prix risque toutefois de refroidir bien des acheteurs. En effet, le tarif de base pour le Canada est de 64 990 $.

À lire également :
Essai de l’Infiniti QX50 2016,
Essai du Mercedes-Benz GLC 2016

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer