Kia se lancera dans l’hydrogène d’ici 2020 - Actualités

Archive

Kia se lancera dans l’hydrogène d’ici 2020

Kia se lancera dans l’hydrogène d’ici 2020

Luc-Olivier Chamberland

16 novembre 2015

Avec Hyundai qui s’est lancé dans l’univers de la technologie à piles combustibles avec le Tucson Fuel Cell 2015, il n’est pas surprenant d’apprendre que Kia a l’intention de faire de même. Bien que pour le moment, le projet reste flou, il s’inscrit malgré tout dans le plan de l’entreprise des 5 prochaines années.

On ne sait pas encore la teneur de la configuration, si l’on suit Hyundai avec un utilitaire sport ou si l’on adopte la stratégie de Toyota et Honda avec des berlines, mais l’idée va de l’avant.

Non seulement Kia se lance, leur objectif sera de faire une production de masse du véhicule. C’est une prévision de plus de 1000 unités annuellement qui est attendue. On espère donc que d’ici là le réseau de distribution se soit passablement élargi, car pour l’instant, c’est le principal défi de cette technologie, l’approvisionnement.
 
Bien que les détails soient toujours embryonnaires, les ingénieurs de Kia s’avancent sur la possibilité que la mécanique ne soit pas plus grosse que celle d’un quatre cylindres de 2,0 litres. Évidemment, la comparaison avec ce que l’on connaît aujourd’hui est inévitable. On vise une capacité de rendement supérieure de 5 % tout en majorant la puissance de l’ordre de 10 %. Le tout devra se faire dans une optique de réduction de la masse qui est un ennemi des piles combustibles.

En matière d’autonomie, le standard n’est rien de moins que 800 kilomètres. Pour ce qui est des performances, le 0-100km/h n’est pas encore dans l’équation, mais la vitesse de pointe attendue est de 170km/h.

À lire également :
Essai de la Kia Optima 2016,
La Kia Optima Hybrid 2017 se dévoile en Corée

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer