Infiniti rappelle (encore) sa berline Q50 - Actualités

Archive

Infiniti rappelle (encore) sa berline Q50

Infiniti rappelle (encore) sa berline Q50

Vincent Aubé

17 juin 2016

La division cossue de Nissan a émis un rappel au sujet d’un problème relatif à la direction de sa berline Q50. Le rappel impliquerait près de 60 000 véhicules à l’échelle mondiale et ne concernerait que les années-modèles 2014, 2015 et 2016.

Le problème se situe au niveau du module de commande électronique du système de direction adaptative (Direct Adaptive Steering) qui pourrait poser problème si la tension de la batterie est faible au démarrage (environ 7 volts) et que le volant est laissé en position tournée lorsque le véhicule est stationné. Le volant pourrait alors être désaxé et le voyant lumineux d’alimentation électrique pourrait s’allumer.

Un véhicule conduit dans ces conditions pourrait augmenter le risque d’accident pouvant entraîner des blessures ou même des dommages matériels. Pour corriger le pépin, les concessionnaires Infiniti devront mettre à jour le module de commande électronique du système de direction adaptative.

Le fait que la berline nipponne puisse se conduire par elle-même sur une portion d’autoroute dégagée et pas trop sinueuse est justement au cœur de ce problème. Le système d’assistance à la conduite – il ne s’agit pas encore d’un dispositif de conduite autonome – fonctionne très bien, mais avec des capacités affaiblies, ce dernier pourrait causer des accidents.

Il s’agit du deuxième rappel relié à la direction électrique de la Q50. En effet, le constructeur avait découvert que la direction électrique ne fonctionnait pas adéquatement par temps froid. Depuis son lancement à la fin de 2013, la berline a déjà été rappelée à huit reprises par Transport Canada.

À lire également :
GMC veut réduire les oublis
Essai de l'Infiniti Q50 2016

 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer