Infiniti Q50 Eau Rouge, elle est finalement morte… - Actualités

Archive

Infiniti Q50 Eau Rouge, elle est finalement morte…

Infiniti Q50 Eau Rouge, elle est finalement morte…

Luc-Olivier Chamberland

20 septembre 2015

Nissan et Infiniti ne sont jamais à court d’idées. Une de leurs plus audacieuses était d’intégrer le moteur de la Nissan GT-R dans une Infiniti Q50. Cette folie donna naissance au Salon de l’auto de Détroit 2014 au Concept Infiniti Q50 Eau Rouge.

Il n’en fallait pas plus pour que la presse mondiale se mette en admiration devant cette bête équipée d’un V6 biturbo de 3, 8 litres de rien de moins que 568 chevaux. Comme c’est généralement le cas avec des produits qui attirent autant l’attention, Infiniti laissa planer le doute qu’une série était envisageable. Après une collection de rumeurs et un silence radio depuis plusieurs mois, on apprend que l’étude est finalement mort dans l’œuf.

On découvre cette nouvelle réalité quant à l’Eau Rouge suite à une entrevue de la publication Car Magazine à Francfort avec le vice-président d’Infiniti Europe, François Goupil de Bouille. Il affirma alors que le projet était tout simplement trop ambitieux pour les possibilités d’une commercialisation viable. « C’est trop cher. C’est tout. C’est toujours une question d’équilibre entre les coûts et les bénéfices, nous avons opté pour les bénéfices. »

Il faut souligner que l’estimation primaire du prix de l’Eau Rouge tournait autour des 100 000 $ ce qui est passablement onéreux. On peut bien dire que cette version était passablement singulière face à une Q50 ordinaire, mais la ressemblance demeurait frappante. Si la voiture avait adopté un design unique, elle aurait peut-être eu plus de chances de pouvoir conquérir des consommateurs qui regardent habituellement pour des Mercedes-Benz E63 AMG ou encore la BMW M5.

Maintenant que cet opus est derrière Infiniti, on peut se permettre de rêver que l’on verra une Infiniti élaborée à partir de la prochaine génération de la GT-R.

À lire également :
Essai de la Mercedes-Benz C63 AMG 2016
Essai de la Volvo V60 Polestar 2015

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer