Hyundai livre son premier Tucson à pile à combustible en sol québécois - Actualités

Archive

Hyundai livre son premier Tucson à pile à combustible en sol québécois

Hyundai livre son premier Tucson à pile à combustible en sol québécois

Vincent Aubé

12 août 2016

La technologie des piles à combustible n’est pas encore très répandue au Canada. L’implantation d’un réseau de stations-service est sans aucun doute un obstacle de taille à ce développement. Toutefois, ça n’empêche pas les constructeurs de confier leurs plus récentes créations carburant à l’hydrogène à une certaine clientèle ciblée, question de mieux comprendre les défis que posent cette technologie d’avenir dans le but de l’améliorer.

Depuis février 2015, le constructeur Hyundai a déjà livré quelques exemplaires de son VUS Tucson FCEV à des clients de la Colombie-Britannique et de l’Ontario, mais voilà que la Belle Province vient d’entrer dans la danse avec un premier véhicule livré plus tôt cette semaine.

Le premier conducteur québécois qui aura la chance de conduire ce véhicule spécial, Paul-Yvan Deschênes, directeur du Centre de gestion de l’équipement roulant (CGER). Cet organisme a le mandat de gérer les parcs de véhicules des différents ministères provinciaux du Québec. La location du véhicule a été réalisée en partenariat avec l’Institue de recherche sur l’hydrogène de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Pourquoi l’UQAT? Tout simplement parce que le véhicule doit sa ravitailler en hydrogène pour rouler.

« Le CGER repousse constamment les frontières des parcs automobiles dans l’objectif de réduire la consommation de carburant et la production des gaz à effet de serre », a déclaré M. Deschêne. « Nous étudions la technologie des véhicules électriques à pile à combustible depuis plusieurs années et attendions leur arrivée au Canada. Le Tucson à pile à combustible, parce qu’il offre une autonomie de plus de 420 kilomètres, des sièges pour cinq passagers, ne produit que de la vapeur d’eau pure à l'échappement et ne prend que cinq minutes pour faire le plein, représente un excellent ajout à notre parc de véhicules de pointe ».

De son côté, le président-directeur général de Hyundai Canada, Don Romano, avait ceci à ajouter : « Ce n’est pas une coïncidence que l’on retrouve le Tucson à pile à combustible dans les trois provinces les plus populeuses au Canada. Franchir ce premier pas nécessaire avec la technologie, en offrant le Tucson à pile à combustible sur le marché, a suscité de nombreuses discussions avec le gouvernement, les consommateurs et les compagnies d’infrastructure partout au pays. L’intérêt et la demande pour les véhicules à pile à combustible sont palpables. L’accès aux stations de ravitaillement en hydrogène s’améliore, de même que l’accessibilité aux véhicules à pile à combustible de Hyundai. Je suis extrêmement fier de me retrouver avec Hyundai à l’avant-plan de ce mouvement en plein essor ».

Le Hyundai Tucson FCEV québécois devient donc le huitième véhicule à hydrogène provenant du constructeur coréen à rouler sur les routes du pays. Au printemps 2016, Hyundai avait remis les clés à un consommateur ontarien, tandis que la province la plus à l’ouest compte déjà six Tucson FCEV sur son territoire.

À lire également :
BMW dévoile la 740Le xDrive iPerformance 2017
Essai du Volvo XC90 T8 2016
 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer