Hyundai IONIC, 3 motorisations électriques - Actualités

Archive

Hyundai IONIC, 3 motorisations électriques

Hyundai IONIC, 3 motorisations électriques

Luc-Olivier Chamberland

8 décembre 2015

Hyundai nous a confirmé il y a déjà quelques mois son intention d’introduire sa toute première automobile entièrement dédiée à l’électrification. On connaît maintenant son nom et ce sera l’IONIC. Fait innovateur, on apprend que la berline à hayon n’offrira pas moins de trois différentes motorisations, toutes orientées vers l’électricité.

On découvre donc aujourd’hui une première esquisse de la silhouette de la voiture. Bien que l’on s’attende de l’observer à Détroit, ce ne sera pas le cas. En fait, nous la dévoilerons dans quelques semaines en Corée du Sud sur son marché national, puis à Genève pour la version européenne et finalement à New York pour sa variante nord-américaine.

On voit peu, mais suffisamment pour avoir une bonne idée de l’orientation de l’IONIC. La silhouette s’inspire directement de la référence actuelle avec la Chevrolet Volt. Le nez est plongeant et court alors que l’arrière présente un coffre tronqué. On constate aussi que la ceinture de caisse est cadrée par une bande de chrome. Pour ce qui est des extrémités, on voit simplement que les DEL seront à l’honneur tant à l’avant qu’à l’arrière. 

Là où Hyundai veut faire sa marque, c’est avec le choix et le nombre de possibilités mécanique. Développée entièrement dans une optique verte, on verra en premier lieu une gamme 100 % électrique. À la mode de la Volt, une version enfichable couplée avec un moteur à essence suivra et finalement, une variante proprement hybride pour aller jouer contre la Prius de Toyota.

Hyundai saisit l’opportunité internationale du moment face à l’engouement pour ces types de motorisation qui représentent de belles alternatives. Alors que Chevrolet vient tout juste de lancer la deuxième génération de la Volt, on apprend que Nissan aussi entrera dans la joute. En effet, le constructeur japonais a annoncé être en pleine conception d’une voiture électrique avec une autonomie prolongée. La Volt ne sera donc plus seule sur son ile encore très longtemps.

À lire également :
Essai de la Chevrolet Volt 2016,
Une rivale de la Volt chez Nissan

 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer