Honda BR-V 2016, on le veut ou pas? - Actualités

Archive

Honda BR-V 2016, on le veut ou pas?

Honda BR-V 2016, on le veut ou pas?

Luc-Olivier Chamberland

28 janvier 2016

On sait qu’il existe plusieurs véhicules dans le monde qui ne sont pas offerts sur le marché nord-américain. Dans le lot des nouveautés 2016, il y en a un qui attire notre attention, le Honda BR-V, un petit utilitaire sport sous le CR-V, mais plus gros que le HR-V. La question que l’on se pose est : est-ce qu’il y aurait de la place en Amérique pour un tel véhicule dans la gamme Honda?

Nouveauté pour 2016, on découvre pour la première fois le BR-V lors du Thailand International Motor Expo. Évidemment, on comprend que ce VUS est à la base construit pour les marchés émergents ou encore en développement. Il n’en demeure pas moins qu’il pourrait s’agir d’une alternative chez nous aux plus gros produits offrant de la place pour sept personnes. Effectivement, le BR-V est un véhicule à sept assises. Il est certain que l’on imagine difficilement une famille d’Étasuniens de format habituel y prendre place, mais chez nous, c’est une possibilité!

Honda qualifie le BR-V comme étant un Multisegment Sport Actif. Construit sur la base de la Fit/Jazz, on retrouve la plate-forme hautement modulaire tout comme son habitacle. Sous le capot, on tombe court. On propose uniquement un quatre cylindres de 1,5 litre de 117 chevaux couplé à une boite CVT. On se doute que les performances ne seraient pas au niveau du marché occidental. Il n’en demeure pas moins qu’avec le moteur de la Civic, on serait déjà mieux équipé.

Bien qu’il ne soit pas question que l’on voie le BR-V chez nous, advenant son importation, si l’on convertit les bahts thaïlandais en dollars canadiens, il couterait plus de 32 000 $ pour le sept passagers contre 29 000 $ pour deux places de moins.

À lire également :
Essai de la Honda Fit 2016
L’Acura SUV-X sur le point d’être une réalité

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer