Genève : Volvo V90 2017, l’élégance en familiale - Actualités

Archive

Genève : Volvo V90 2017, l’élégance en familiale

Genève : Volvo V90 2017, l’élégance en familiale

Luc-Olivier Chamberland

2 mars 2016

La berline S90 2017 est connue depuis le Salon de Détroit. C’est maintenant au tour de sa version familiale, la Volvo V90 2017 de se présenter au monde. Tout comme l’utilitaire XC90 2015, on découvre un produit qui se distingue par son élégance, ses technologies et ses innovations.

Les modifications de la carrosserie par rapport à la berline S90 se passent à l’arrière ainsi on récupère l’ensemble de l’avant jusqu’au pilier B. Les blocs optiques avec leurs bandes imitant le marteau de Thor sont reconduits. Il s’agit de l’une des principales caractéristiques visuelles de la nouvelle génération de Volvo. La grille conserve ses languettes concaves qui définissent la calandre.

À la silhouette, on joue la carte de l’élégance. Volvo refuse de décorer inutilement les parois pour maintenir une pureté élancée à la V90. Pour maximiser l’espace de l’aire-cargo, on propose un toit presque plat qui rejoint la lunette arrière. Le design du hayon est central dans la conception. Pour suivre la signature visuelle de Volvo, les feux adoptent une configuration qui s’inspire à la fois de la S90 et du XC90. On respecte la tradition de la marque d’offrir des éléments éclairants qui longent le pilier D.

À la cabine, on reprend la planche de bord de la S90. Les gadgets s’invitent dans l’habitacle avec un écran intégrant le programme multimédia Sensus de Volvo. Grâce à la technologie tactile, les ingénieurs sont parvenus à inclure pratiquement l’ensemble de la gestion des commandes et des accessoires de la V90. On conserve les matériaux de première qualité et une finition sans reproches.

Étant une familiale, l’un des points importants est l’espace-cargo. Lorsque le dossier de la deuxième banquette est rabattu, on obtient une aire totale de 1 526 litres. En comparaison, la Mercedes-Benz Classe E Familiale 2016 accorde 1 950 litres.

Sous le capot, on retrouve une sélection de moteurs qui sont tous des quatre cylindres. Leur grosseur est restreinte à 2,0 litres, mais on reçoit une panoplie de puissances. Le modèle d’entrée de base débute à 240 chevaux alors que la version T8 hybride, au sommet de la gamme, plafonne à 407 ch. et 472 lb-pi de couple. La V90, tout comme la S90, sera livrable en traction ou avec l’intégrale.

On ne connaît pas encore la grille tarifaire, mais on suppose que le prix d’ouverture sera légèrement plus élevé que les 56 900 $ demandés pour la berline S90.

À lire également :
Essai du Volvo XC90 2015 par Antoine
Polestar pourrait se rabattre sur les quatre cylindres de Volvo

 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer