Genève: Volkswagen Arteon 2018, bye-bye CC - Actualités

Archive

Genève: Volkswagen Arteon 2018, bye-bye CC

Genève: Volkswagen Arteon 2018, bye-bye CC

Luc-Olivier Chamberland

7 mars 2017

Il s’est vendu 198 Volkswagen CC en 2016 au Canada. Avec une longévité de près de 10 ans, il était plus que temps que Volkswagen abandonne le modèle et l’on vient de découvrir à Genève la voiture qui assure son remplacement, la Volkswagen Arteon 2018.

Reprenant le flambeau de la berline porte-étendard chez Volkswagen l’Arteon arrive avec un design pour le moins spectaculaire. Les lignes s’inspirent directement du concept Sport Coupe GTE de 2015. On introduit par le fait même un nouveau langage stylistique chez Volkswagen avec une grille de calandre imposante à laquelle les blocs optiques se greffent. On obtient un éclairage en DEL avec de fines languettes qui épousent les bandes de chrome de la grille. Le profil s’inspire de la mode des coupés à quatre portes avec une ligne de toit très basse et fuyante. L’arrière se montre court et tronqué pour un aspect sportif et dynamique.

Dans la cabine, on se retrouve en territoire connu avec des éléments propres à Volkswagen. Épuré, on obtient un tableau de bord décoré de boiserie ou de fibre de carbone selon la version. On note le retour de l’horloge analogique pour une touche de luxe. Afin de rendre l’habitacle plus invitant le soir venu, un éclairage ambiant s’illumine sous les buses d’aération et le long de l’applique décorative. On propose toutes les technologies connues chez Volkswagen en matière de connectivité et d’accessoires. On passe par un écran de 6.5 pouces ou 9.2 pouces selon le modèle.

Sur le plan de la technique, l’Arteon adopte la plate-forme tous azimuts MQB. Allongée, elle donne un empattement de 2 841 mm, une longueur hors tout de 4 862 mm et une largeur de 1 871 mm tout en restant très basse à seulement 1 4 27 mm. Avec ces proportions, Volkswagen estime que les BMW Série 4 Gran Coupé et l’Audi A5 Sportback seront ses principales rivales. Nous y voyons aussi la nouvelle Kia Stinger comme compétitrice directe.

Sous le capot, on obtient six configurations, trois essences et trois diesels. Évidemment, le dernier trio n’a aucune chance de venir en Amérique du Nord. On se retrouve avec la possibilité d’une liste à trois moulins. On verra donc trois quatre cylindres de cylindrées allant de 1.5 à 2.0 litres avec des puissances de 150, 190 et 276 chevaux. Les probabilités indiquent que nous aurions uniquement le plus véloce. Bonne nouvelle, le rouage intégral 4Motion sera livrable. On ne sait toutefois pas s’il sera de série ou en option.

Dernière et ultime interrogation : Est-ce que Volkswagen va importer l’Arteon en Amérique du Nord ? Pour le moment, l’entreprise reste coite et refuse de divulguer l’information. Advenant sa commercialisation, on peut espérer voir la berline arriver sur le marché au début de 2018 avec une grille de prix allant de 40 000 à 55 000 $.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer