Genève: Le Subaru Crosstrek 2018 est prêt pour l’aventure - Actualités

Archive

Genève: Le Subaru Crosstrek 2018 est prêt pour l’aventure

Genève: Le Subaru Crosstrek 2018 est prêt pour l’aventure

Luc-Olivier Chamberland

7 mars 2017

Ça y est, Subaru vient de lancer en première mondiale la deuxième génération du très populaire Subaru Crosstrek 2018 au Salon de l’auto de Genève. Fier de ses origines de baroudeur, on le reconnaît immédiatement, un parfait mélange d’Impreza et d’aventure.

Sur le plan du design, on doit admettre que la surprise n’est pas très grande. Fidèle à ses principes de base, il ne récupère que très peu des éléments sensationnels du Concept XV présenté l’an dernier. Comme toujours, Subaru nous aguiche avec un prototype spectaculaire alors que la production se montre très raisonnable. Il n’en demeure pas moins que la recette fonctionne. Dans le cas de cette génération, on revient avec une suspension légèrement surélevée, des arches de roue décorées d’un plastique protecteur, d’un bas de caisse contrastant et de boucliers plus dynamiques. Pour le reste, c’est pratiquement identique à la Subaru Impreza Sport régulière.

Pour assurer une distinction dans la gamme. On propose deux couleurs uniques au Crosstrek, soit le Cool Grey Khaki et le Sunshine Orange. Évidemment, le Crosstrek jouit de ses propres jantes de 18 pouces. Tout comme son prédécesseur, les jantes sont livrables en deux tons.

Pour ce qui est de la présentation intérieure, on joue de petits détails comme des surpiqures orange et un tissu de sièges différents et plus facile d’entretien. À l’instar de l’Impreza, on intègre une collection de nouvelle technologie, dont un écran de 8 pouces qui incorpore toutes les connectivités et les accessoires en options comme la navigation. La sécurité se voit aussi mise à l’avant-plan avec le programme EyeSight qui regroupe entre autres un régulateur de vitesse adaptatif, le freinage d’urgence, la détection d’objets avant et arrière ainsi que les systèmes anti-louvoiement.

Sur le plan de la mécanique, on revient avec la nouvelle plate-forme de Subaru déjà présente sous l’Impreza. Le constructeur affirme d’ailleurs que la rigidité est améliorée de l’ordre de 70-100% par rapport à l’ancienne version. Sous le capot, on adopte le quatre cylindres Boxer de 2.0 litres dont la puissance atteint les 154 chevaux et 145 lb-pi couplé à la boite CVT Lineartronic imitant 7 rapports. Évidemment, le rouage intégral s’invite et l’on propose le mode X-MODE qui offre une gestion serrée de la motorisation, des freins et du rouage intégral lorsque les conditions se détériorent.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer