Genève : Ferrari GTC4 Lusso 2017, bye-bye FF - Actualités

Archive

Genève : Ferrari GTC4 Lusso 2017, bye-bye FF

Genève : Ferrari GTC4 Lusso 2017, bye-bye FF

Luc-Olivier Chamberland

1 mars 2016

La Ferrari FF est sur le marché depuis 2011 et bénéficie, pour le Salon de Genève, d’une cure de rajeunissement. En fait, Ferrari considère que le produit est tellement différent qu’on lui donne même un nouveau nom, soit la Ferrari GTC4 Lusso 2017.

L’essentiel des changements apparents se situe au niveau du style. On redessine l’ensemble de la partie avant avec des lignes plus fluides et plus harmonieuses. Bien que la forme des phares demeure, on reconfigure l’intérieur avec une plus grande complexité et l’intégration de plus de DEL. On découvre des ouïes latérales plus généreuses pour l’évaluation de l’air sur les ailes. À l’arrière, on revient avec deux cercles lumineux de chaque côté comme sur les modèles plus anciens. Le diffuseur gagne aussi en importance. Ferrari reconduit les quatre sorties d’échappement à embouts chromés.

La cabine fait un bond de géant dans le futur. On délaisse les formes bizarres pour une présentation nettement plus conventionnelle. Au passage, on introduit pour la première fois un écran multimédia de 10,25 pouces. Ce dernier regroupe les commandes principales et la gestion de différents paramètres. Le volant rapetisse afin de libérer de l’espace pour les dégagements du pilote.

Sur le plan mécanique, la GTC4 Lusso repousse les limites de la définition d’un coupé GT. On ramène le V12 de 6,2 litres, mais on majore les données techniques. La cavalerie passe de 651 à 680 chevaux alors que le couple va de 504 à 515 lb-pi. Côté performance, c’est la démesure. La Lusso exécute le 0-100km/h en seulement 3,4 secondes et plafonne à 335 km/h.

En matière de rouage, on conserve l’intégral, mais on ajoute deux roues directionnelles supplémentaires. Les quatre roues alignent la voiture pour un rendement en virage encore plus pointu. Ferrari estime que la GTC4 est maintenant leur produit le plus efficace lorsque les conditions routières se détériorent.

Pour le moment, Ferrari ne dévoile pas le prix, mais on assure qu’il sera plus élevé que celui de la FF. De toute façon, se poser la question du tarif signifie nécessairement que l’on n’est pas en mesure de se la procurer. La Ferrari GTC4 Lusso 2017 est l’une des vedettes incontestées du Salon de l’auto de Genève 2016.

À lire également :
Genève : Aston Martin DB11 2017, une grosse nouveauté
Genève : Bugatti Chiron 2017 un joyau de 3,5 millions de dollars

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer