Genève : des Fiat que l’on aimerait! - Actualités

Archive

Genève : des Fiat que l’on aimerait!

Genève : des Fiat que l’on aimerait!

Luc-Olivier Chamberland

4 mars 2016

Fiat a introduit la berline sous-compacte Tipo pour les marchés émergents et l’Europe. Immédiatement, l’Amérique du Nord a manifesté un intérêt pour le remplacement de la Dodge Dart. Au Salon de Genève, Fiat en remet avec la présentation de deux autres versions de la Tipo qui sont encore plus désirables. L’Italienne lance les variantes à cinq portes et familiale, deux produits que l’on aimerait rouler au Canada.

Le Groupe Fiat/Chrysler peine à vendre des Dodge Dart. De l’aveu même de Sergio Marchionne, le grand patron de l’entreprise, la voiture est un échec. Conséquemment, le modèle sera abandonné plus tôt que tard. Alors que Dodge s’apprête à quitter ce lucratif segment, il se pourrait bien que la solution se trouve au sein de la famille avec la Tipo. Le transfert d’un côté à l’autre de l’Atlantique serait relativement facile à faire en l’important intégralement dans la gamme Fiat ou en changeant la calandre pour qu’elle rejoigne Dodge.

Le seul véritable problème, et il est de taille, vient du choix des motorisations. En Europe, on favorise les petites mécaniques peu puissantes qui visent l’économie de carburant. Depuis leurs introductions, les moteurs TigerShark et MultiAir ne correspondent pas aux besoins des Nord-Américains. Fiat/Chrysler devra donc trouver de nouvelles alternatives pour notre continent.

C’est aussi à Genève que la camionnette Fiat Fullback Concept a été présentée. RAM a besoin d’une camionnette intermédiaire pour aller jouer dans les plates-bandes du Toyota Tacoma et du duo de GM, le Colorado et le Canyon. Le Fullback pourrait très bien être une approche différente pour le segment. Malheureusement, Marchionne décline aussi la possibilité d’introduire une version américaine du Fullback.

Aussi intéressants que puissent être la Tipo et le Fullback, nous devons nous rendre à l’évidence que ces voitures ne seront jamais commercialisées au Canada. Du moins, tant et aussi longtemps que Fiat n’aura pas une solution viable pour satisfaire les demandes des Nord-Américains.

À lire également :
Essai du Fiat 500X 2015
Essai de la Hyundai Elantra GT 2016

 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer