Genève: Aston Martin DB11 2017 une grosse nouveauté - Actualités

Archive

Genève: Aston Martin DB11 2017 une grosse nouveauté

Genève: Aston Martin DB11 2017 une grosse nouveauté

Luc-Olivier Chamberland

29 février 2016

Aston Martin ne dévoile pas une toute nouvelle voiture tous les jours. Fait très rare, on découvre un séduisant coupé anglais qui arrive à point pour assurer le remplacement de la vieillissante DB9.

Marquant une rupture avec le design que l’on connaît depuis plusieurs années, il s’agit, du même coup, d’une évolution pour l’entreprise. On note au passage l’affiliation avec l’Aston Martin DB10, le coupé exclusif développé pour le dernier film de James Bond SPECTRE. Ce fait est tout particulièrement vrai quant à la forme des blocs optiques qui s’étirent et l’inclinaison de la calandre.

Au profil, des arches grises contrastes avec le reste de la carrosserie. Aston Martin propose des plis qui allongent la silhouette. L’ouïe à l’aile avant est proéminente et marque le pas pour une impression de mouvement, même à l’arrêt. Pour l’arrière, on s’inspire de la mythique One-77. Toutefois, les feux sont nettement plus minces et s’intègrent à même la structure du becquet et du pare-choc, on joue la carte de la discrétion.

L’intérieur demeure un secret. On imagine que l’on verra une évolution de ce que l’on connaît chez Aston Martin. On sait que Mercedes-Benz participe à la conception. Nous retrouverons donc des modules de l’Allemande au niveau de certaines composantes et de l’équipement.

Sous le capot, on revient avec un puissant V12 à la cylindrée réduite. En effet, on abandonne le 6,0 litres pour un 5,2 litres. Grâce à l’apport de ses turbos, on estime la cavalerie à minimalement 600 chevaux pour la version la plus véloce. Toujours dans l’optique de l’association avec Mercedes-Benz, il est fortement considéré que l’on adopte éventuellement le V8 de 4,0 litres de source AMG.

Plus de détails et d’informations seront publics dans quelques heures. Le dévoilement de l’Aston Martin DB11 2017 est prévu plus tard dans la journée au Salon de l’auto de Genève.

À lire également :
Essai de l’Aston Martin Vanquish 2015 par Antoine
Genève : Lexus LC500h, on passe au vert

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer