Ford réparera les Explorer pour prévenir l'infiltration de monoxyde de carbone  - Actualités

Archive

Ford réparera les Explorer pour prévenir l'infiltration de monoxyde de carbone

Ford réparera les Explorer pour prévenir l'infiltration de monoxyde de carbone

Samuel Lessard

16 octobre 2017

Ford proposera une réparation gratuite pour plus de 1,4 millions de Ford Explorer, dont près de 100 000 au Canada, qui circulent actuellement sur les routes de l’Amérique du Nord. Cette mesure fait suite à l’élargissement récent de l’enquête du gouvernement américain au sujet d’une infiltration de gaz d’échappement dans l’habitacle, ce qui pourrait incommoder les occupants.

Cette offre de réparation gratuite, qui n’est pas considérée comme un rappel, s’ajoute à celle déjà proposée par Ford pour les Explorer destinés aux corps policiers. En juillet dernier, le constructeur américain a offert de corriger ces Explorer en raison des nombreuses plaintes reçues par les professionnels à travers le Canada et les États-Unis.

Maintenant, ce sont les véhicules vendus aux civils qui sont visés. Le NHTSA (National Highway Traffic Satefy Administration) avait déjà commencé une enquête sur les véhicules policiers mais l’a étendue en juillet dernier à l’ensemble des Explorer vendus entre 2011 et 2017.

Au total, les autorités américaines ont été mises au courant de plus de 2 700 plaintes, de 3 accidents et de 41 blessures qui seraient en lien avec l’infiltration de monoxyde de carbone dans l’habitacle des Ford Explorer 2011 à 2017.

Ford affirme que, selon les tests qu’elle a fait passer aux différentes versions de l’Explorer, le taux intérieur de monoxyde de carbone n’excède pas celui normalement respiré quotidiennement par les gens dans l’air ambiant. Ford maintient que ses véhicules sont sécuritaires et que la réparation proposée permettra de calmer les préoccupations des propriétaires.

La correction proposée par Ford permet de reprogrammer le fonctionnement de l’air climatisé, de remplacer les valves anti-retour du drain du hayon et d’inspecter les joints d’étanchéité du hayon. Les concessionnaires de la marque commenceront la correction le 1er novembre prochain et les consommateurs auront jusqu’à la fin de 2018 pour y avoir droit, sans frais.
 

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer