Ford considère des versions RS pour ses utilitaires - Actualités

Archive

Ford considère des versions RS pour ses utilitaires

Ford considère des versions RS pour ses utilitaires

Luc-Olivier Chamberland

24 mars 2017

C’est connu que les véhicules de performance se vendent bien, très bien même. Profitant de la crédibilité de sa division RS, Ford espère divertir son offre vers une orientation inédite, ses utilitaires sport. On apprend par Dave Pericak, le directeur global des véhicules de performance de Ford, que l’on verra à court terme des VUS porter les badges ST et RS.

Selon le responsable, les consommateurs aiment les bolides de performance. Bien que des utilitaires de hautes voltiges existent déjà, pensez aux BMW X5M et à la collection de VUS AMG, il estime qu’il n’existe pas ou peu de produits abordables et accessibles au grand public. Bien conscient de cette réalité, son approche sera différente : « Je considère que la définition même d’un utilitaire de performance sera singulière pour un VUS que du côté des Focus et de la Fiesta. Je pense que nous avons prouvé, tant en Amérique que globalement, que les acheteurs apprécient les véhicules avec un look agressif, ils aiment les tempéraments sportifs, ils veulent la puissance et des moteurs dynamiques. Donc, oui, j’assume qu’il y a un espace pour les VUS véritablement sportifs. »  

Il va plus loin en soutenant qu’il s’agirait presque d’une percée dans un univers vierge à quelques exceptions près. « Si vous regardez le marché maintenant, il n’y a pas beaucoup d’utilitaires de performance crédibles. Il y a bien quelques tentatives partielles, mais rien qui se démarque réellement. Il y a une véritable opportunité en ce moment. »

Selon les rumeurs naissantes de ces affirmations, on suppose que l’Escape pourrait devenir le premier modèle à porter l’écusson RS. La version la plus véloce dans l’Escape ne propose que 245 chevaux. On imagine bien que le quatre cylindres de 2,3 litres de la Focus RS avec ses 350 chevaux pourrait y trouver sa place. Il y a quelques jets de pierre comme le Ford Edge avec le 2,7 litres de 315 ch, mais ce n’est pas suffisant. On propose aussi depuis peu des groupes d’apparence sportive, mais la mécanique reste intacte. Avec la deuxième génération du V6 EcoBoost de 3,5 litres pouvant développer plus de 375 chevaux, il s’agit d’une optique possible pour le Edge.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer