Fin de la Mazda5  - Actualités

Archive

Fin de la Mazda5

Fin de la Mazda5

Germain Goyer

7 août 2015

Après que Chevrolet ait récemment éliminé l’Orlando sans que personne ne s’en rende réellement compte, on apprend que Mazda se retire également de ce segment. La Mazda5 laissera donc seules les Ford C-Max et Kia Rondo.

À son arrivée en Amérique du Nord au milieu des années 2000, elle a connu ce qu’on peut appeler un succès. Malheureusement, ce succès ne s’est pas étendu à l’extérieur du Québec - preuve, une fois de plus, que notre marché est particulier. En effet, d’après les statistiques de ventes fournies par Mazda, la Mazda5 ne comptait que pour 8% des ventes globales du constructeur. Vous en conviendrez que ce chiffre à lui seul explique la disparition du modèle.

La Mazda5 avait son style bien à elle. Contrairement à ses quelques concurrentes, elle était la seule à offrir les portières coulissantes devenues symboles de la fourgonnette. Par ailleurs, durant toute son existence, nombreux sont ceux qui ont souligné son comportement routier quasiment unique pour un véhicule pouvant déplacer jusqu’à 7 occupants.

Heureusement, les dirigeants de Mazda ont une vision éclairée du marché. À quelques mois d’intervalle, un tout nouveau modèle a été lancé et un autre est sorti par la porte d’en arrière. Alors qu’auparavant, le style fourgonnette plaisait, voilà que tous se jettent maintenant sur les VUS. Le CX-3 qui se partage le marché notamment avec le Chevrolet Trax et le Honda HR-V le démontre clairement.

Pour plus d’informations

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer